PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Dans nos sociétés postindustrielles, les loisirs structurent la société plus sûrement que le travail. Ils sont devenus des moteurs de nos projets, de nos échanges et de nos liens. Ne pas y avoir accès est une nouvelle forme d’exclusion.

Paris Plages, le Vélib, Voyage à Nantes, le musée du Louvre-Lens, le Mucem et le nouveau Vieux-Port à Marseille, les quais de Bordeaux et son miroir d’eau… Les pratiques de vacances et de temps libres sont devenues en un quart de siècle le cœur même des pratiques urbaines. On pourrait y ajouter le short en hiver pour les dames, la barbe de trois jours pour les messieurs. Et compléter par les aménagements des bureaux des sociétés high-tech, ou de certaines places urbaines, où tout est prévu pour lire sa tablette les pieds sur la table. Les espaces verts sont peu à peu remplacés par des buissons et des vergers, l’élégance suprême pouvant même être avec Alexandre Chemetoff de laisser mourir les plantes l’été pour vivre dans le biorythme de la nature.

Dans le même temps, le Cantal est entièrement équipé en haut débit. Le nombre de touristes internationaux a dépassé le milliard en 2013 alors même que plus de 85 millions d’étr [ lire la suite… ]

Lire la suite : http://www.scienceshumaines.com/la-revolution-des-temps-libres_fr_35639.html

Categories: 4.2 Société