PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Presses universitaires de Rennes – 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Alors que le champ politique utilise plus facilement les termes de décrocheur et d’absentéiste, la communauté scientifique appréhende le décrochage comme un processus de déscolarisation porté par des facteurs scolaires, sociaux, familiaux et relationnels. Ce décalage amène à interroger l’expérience scolaire et sociale des décrocheurs, le contenu des dispositifs de lutte contre le décrochage, la teneur des politiques d’orientation scolaire et d’insertion professionnelle.

Avec une préface de François Dubet.

Avec le soutien du Centre Émile-Durkheim-Sciences Po Bordeaux et de l’université Bordeaux Segalen.

Table des matières

Remerciements

François Dubet

Préface

Joël Zaffran

Introduction

Dominique Glasman

Le décrochage scolaire comme processus

Joël Zaffran

Le décrochage de haut en bas

Pierre-Yves Bernard

Le repérage des élèves en situation de décrochage : transformations et inerties de la politique éducative en France

Thierry Berthet et Véronique Simon

La lutte contre le décrochage scolaire en France : deux expérimentations régionales à l’aune des capabilités individuelles

 

Gérard Boudesseul

Ruptures et sécurisation des parcours scolaires : vers une politique modulaire de lutte contre le décrochage ?

 

Mathias Millet et Daniel Thin

De la rupture à la remédiation scolaire, et après ? L’exemple de collégiens passés par un dispositif relais 

André Lecigne et Olivier Cosnefroy

Qui est responsable du décrochage ? Des élèves de lycée d’enseignement professionnel parlent de leur déscolarisation

 

Thierry Berthet

Conclusion

Les auteurs

 

Répondre