PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
Afin de contenir en Europe l’écrasante suprématie de Google dans la recherche, des Français ont mis au point une solution alternative dénommée Qwant en février 2013. Depuis ce Petit Poucet n’en finit plus de grandir, avec l’entrée dans le capital de cette jeune pousse du groupe allemand Axel Springer en 2014.  
 
Différenciant les résultats selon qu’ils relèvent de sites classiques, de sites d’actualités, des réseaux sociaux ou encore des sites marchands, Qwant apporte une réelle plus-value. Pour conforter sa croissance, la société vient de dévoiler Qwant Junior, une solution de recherche spécialement pensée pour s’intégrer dans un cadre éducatif à destination du jeune public.
 
Les écoles et les collèges pourront disposer de la solution Qwant Junior comme alternative pédagogique pour l’apprentissage de la recherche d’informations sur l’Internet.
 
Destiné aux enfants âgés de 6 à 13 ans, ce moteur de recherche est conçu sur le modèle de Qwant pour le respect de la vie privée. Mais Qwant Junior filtre toutes les images qui peuvent choquer, et proposera des contenus adaptés aux usages des enfants :
 
– Qwant Junior garantit l’impossibilité de tracer les requêtes des enfants.

– Qwant Junior met en valeur des contenus pédagogiques issus de listes blanches fournie par les enseignants et le ministère.

– Qwant Junior permet de bannir des sites Web aux contenus inappropriés issus de la liste noire de l’Université de Toulouse 1.

– Qwant Junior permet de trier des contenus et de mettre à l’écart les informations et les images inadaptées à un public jeune (violence, sexe, drogue).

– Qwant Junior garantit l’absence de publicité.

– Qwant junior, c’est le développement de Carnets, inspiré de son grand frère Qwant, qui permettent de créer des lieux de partage virtuels des travaux réalisés par les enfants.
 
Depuis un an, les équipes de Qwant en relation avec la DNE (Direction du numérique pour l’éducation) sont mobilisées sur des expérimentations destinées à estimer l’intérêt pédagogique de l’outil. Les équipes de Qwant ont ainsi amélioré les contenus du moteur de recherche pour les enfants et ont parfait son fonctionnement.
 
Ce travail a principalement été axé sur la question des potentialités de partage entre les enseignants et les élèves apportées par la solution et des ajustements entre le filtrage de contenus inappropriés et le risque de ne plus avoir aucune information sur certains sujets ; ce travail a donné lieu depuis un an à de nombreuses améliorations dans le fonctionnement du moteur.
 
Afin de continuer à améliorer la pertinence des recherches, les équipes éducatives auront la possibilité, d’un simple clic, de signaler et de supprimer les images et les informations inadaptées aux élèves qui seraient parvenues à détourner le filtre des contenus indésirables.
 
Qwant Junior pourra être mis a disposition des écoles à partir du 1er décembre. De façon à informer les parties prenantes des potentialités de l’outil, le ministère de l’Éducation nationale adressera une information sur le mode de fonctionnement de ce moteur de recherche et son adaptation aux usages pédagogiques de l’internet. Depuis cette semaine, l’information est adressée aux académies.
 
Qwant Junior est en ligne depuis le 1er décembre pour l’ensemble des utilisateurs en milieu scolaire et sera ouvert à l’ensemble des publics à compter de ce jour et accessible à l’adresse www.qwantjunior.com.