PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In ARF – 29juin 2010 :

Accéder au site source de notre article.


Après l’adoption par l’Assemblée nationale d’un texte visant à suspendre les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, et porte-parole de l’Association des Régions de France (ARF), a notamment déclaré : « supprimer les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire est une mesure profondément injuste car elle touchera très durement les familles qui ont le plus de difficultés financières. La première conséquence sera donc encore une fois d’accroître les inégalités. Ce n’est ni plus ni moins qu’une atteinte à notre pacte républicain dans lequel l’Ecole doit être le lieu de l’égalité des chances ». 

 
« Une fois encore, a ajouté le président de Région, la majorité se défausse et cherche à détourner l’attention de l’opinion des vrais problèmes. C’est un subterfuge qui ne fonctionnera pas alors que l’on attend et réclame au Gouvernement qu’il arrête de désarmer l’Education nationale, qu’il remette des enseignants là où il en supprime, qu’il reconnaisse enfin le rôle des éducateurs du secteur associatif et du monde de l’éducation populaire ».
 
« En outre, c’est une mesure complètement inefficace car elle ignore tout des causes réelles de l’absentéisme. Les expériences étrangères le montrent. En Californie, au Canada, au Royaume-Uni ou encore en Belgique ce principe a été appliqué. Cela a toujours été un échec puisque cela revient à punir et fragiliser les familles les plus en difficulté, au lieu de miser sur la prévention, un meilleur accompagnement de l’enfant et des parents et donc de viser les origines de l’absentéisme » a conclu Martin Malvy.
 

Répondre