PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In GFEN :

Accéder au site source de notre article.


La grande leçon des psychologues du développement (Piaget, Wallon, Vygotski), c’est d’une part que personne n’apprend seul et d’autre part qu’on ne peut faire l’économie de reconstruire pour soi-même la chose à comprendre. En matière d’apprentissage, il faut affronter le chaos avant d’accoucher d’une étoile qui danse, beaucoup « errer », explorer les chemins de traverse, identifier les impasses avant de trouver la voie : « la vérité n’apparait évidente qu’après coup » (Bachelard). Vouloir embarquer tous les élèves dans l’aventure du savoir exige d’en créer les conditions. Ce qui a des incidences sur la conduite de la leçon : opter pour un pilotage délibéré du point de vue des élèves les plus fragiles ; être moins soucieux d’obtenir la bonne réponse que de révéler les moyens d’y parvenir ; pousser au dévoilement du travail intellectuel opéré par les uns et les autres ; renvoyer la validation des propositions à la réflexion collective. Comment former à l’autonomie intellectuelle si ce n’est en l’exerçant au quotidien ? Il s’agit de viser la formation de sujets émancipés, intellectuellement autonomes mais aussi  socialement reliés. Ce qui nécessite de constituer la classe comme collectif solidaire autour des apprentissages : apprendre ensemble dans une visée de promotion collective, se frotter à la double altérité de ses pairs et des objets du patrimoine culturel à saisir, éprouver ses limites et l’indispensabilité des autres pour son propre développement. S’approprier des outils de compréhension et d’action sur le monde, se confronter collectivement à la résolution de problème, relever des défis, exercer imagination, créativité et raison polémique n’est pas sans lien avec l’apprentissage de la citoyenneté. Expérimenté à divers niveaux de scolarité, au dire des collègues engagés dans cette aventure, cela construit des ambiances de classe où le plaisir d’apprendre fait écho au renouveau du plaisir d’enseigner.

 

Répondre