PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In La Famille – Observatoire de la famille – Udaf 80 :

Accéder au site source de notre article.


L’enquête menée a pour objectif d’observer et de mieux comprendre les habitudes et les attitudes des familles vis-à-vis de leur santé et de celle de leur(s) enfant(s). Elle permet également d’apprécier leur connaissance du rôle des différents acteurs dans le domaine de la santé et notamment de la prévention.

En effet, comment parler de la prévention santé sans interroger les familles elles-mêmes, afin de connaître leur opinion sur les campagnes de prévention, leur compréhension, leur comportement vis-à-vis de leur propre santé ou de celle de leurs enfants ?

LES PRATIQUES DE PREVENTION SANTE

LA SANTE

Pour 82% des familles répondantes, la consultation du médecin traitant pour le(s) parent(s) se fait après avoir attendu d’être vraiment mal. Plus de la moitié des familles affirment avoir déjà eu besoin d’aller chez le médecin et de ne pas y être allées. Parmi les raisons, il est évoqué le fait de se soigner seul, des délais d’attente trop longs, le coût de la consultation trop élevé, le fait de ne pas avoir le temps, celui d’attendre car cela finira bien par passer, ou encore le fait d’habiter loin des lieux de soins. Pour les enfants, la pratique n’est pas du tout la même puisqu’au contraire, la consultation du médecin traitant se fait dès les premiers symptômes pour 76% des répondants, ou pour les vaccins et certificats médicaux.

Les parents sont 81% à déclarer aborder le sujet de la prévention avec leur médecin traitant lors d’une consultation.

Cette question est principalement abordée à leur initiative et pour les enfants (63% pour les enfants contre 35% pour les parents eux-mêmes).

Categories: Santé publique...

Répondre