PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

La Région et l’État contribuent conjointement à la relance de l’apprentissage en Franche-Comté. Le contrat régional d’objectifs et de moyens (CROM) conclu entre la Région et l’Etat pour la période 2011-2015 se donne ainsi pour objectif d’augmenter le nombre d’apprentis en Franche-Comté.

Un des moyens pour y parvenir est d’inciter les jeunes à entrer en apprentissage. L’appel à projets de 2014 a permis de soutenir 23 actions avec une subvention totale de plus de 274 000 €. Elles ont notamment pour but d’améliorer l’information et l’orientation des jeunes, de favoriser le lien avec les entreprises, ou de faciliter l’entrée en formation. Un des freins repéré pour accéder à l’apprentissage est le manque d’autonomie des jeunes pour se déplacer vers leur lieu de formation et d’emploi. Face à ce constat, l’Association régionale des Missions locales propose depuis plusieurs années un projet intitulé Mobilaction, qui permet aux jeunes apprentis de louer un scooter au prix de 20 € par mois. Des ateliers d’accompagnement à la mobilité sont également proposés. «  Il est important d’aider les apprentis à trouver des solutions de déplacement pérennes et de les encourager à passer le permis pour qu’ils soient vraiment autonomes », explique Nathalie Dirand, référente de cette action à la Mission locale de Lure Luxeuil Champagney. L’Etat et la Région réaffirment leurs engagements en faveur du développement de l’apprentissage en signant une convention tripartite.

Lire la suite : http://www.franche-comte.fr/lettres-de-la-region/versions-en-ligne-des-lettres-eco-et-educ/education/educ-fevrier-2015.html?record=659#recordelmt_659