PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

L’observatoire des sciences et technique est l’organisme qui publie des indicateurs sur la science et la technologie  à partir des grandes bases de données qu’elle exploite sur les publications , (Web of Science ) , sur les brevets et sur les programmes européens de recherche .Elle publie un rapport biennal sur ses indicateurs.C’est l’OST qui permet d’estimer la position de la France dans la production scientifique mondiale et qui fournit les indicateurs en ce domaine pour la LOLF ,en matière de  publication scientifique et d’impact de ces publications . L’OST a donc de fait introduit la bibliométrie en France et Ghislaine Fillatreau en est une des premières spécialistes

La bibliométrie a pris une dimension importante dans les politiques de recherche dans une période ou on insiste sur la notion de performance , de compétition avec un rôle renforcé de l’évaluation  , dans la mesure où  elle apparait comme un outil de mesure quantiratif utilisable et parlant .Elle a pris ausi une aquité particulière avec le développement des classements ou "rankings" auxquelles elle fournit des indicateurs.Elle  suscite de nombreuses critiques : non prise en compte ou mauvaise prise en compte des sciences humaines et sociales , prise en compte des seules publications et non des ouvrages , effets pervers de la politique " publish and perish ".

Elle a été aussi un révélateur de l’exceptionnelle fragmentation et du manque de lisibilité de la recherche française . Ces critiques se retrouvent dans les premiers documents qui sont joints à cet envoi  et qui fournissent une large bibliographie sur le sujet.

Document(s) associé(s) :

pdf/projection_EHESS_2010.pdf

pdf/rei_0154-3229_1997_num_79_1_1656_1_-2.pdf

pdf/379_fr_BenchmarkITM4-Oct2009.pdf

pdf/2008_05.pdf

pdf/dodier-regime-devaluation.pdf

pdf/recherche_08_07_09.pdf

pdf/rankings-and-reactivity-2007.pdf

Répondre