PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Pédagogie circulaire, élèves actifs : la classe inversée n’est pas simple à mettre en place, mais elle possède beaucoup d’avantages. Témoignage d’Olivier Quinet, prof de collège.

Renvoyer les cours à la maison pour faire du temps de classe un temps de travail durant lequel les élèves sont actifs : tel était le projet d’Olivier Quinet, quand il s’est lancé en 2012 dans la pédagogie inversée.

Professeur d’histoire-géographie au collège Jean Rostand, à Montpon-Ménéstérol (Dordogne), son objectif était de rendre ses élèves (4e et 3e) davantage autonomes, en les faisant construire eux-mêmes leurs connaissances et leur savoir-faire.

« Au milieu, et plus devant »

En classe, la « pédagogie active »

Les élèves « apprennent à apprendre »

Accès à Internet et travail à la maison

« L’année 1, un boulot gigantesque »

Lire la suite : http://www.vousnousils.fr/2015/06/04/la-classe-inversee-permet-une-pedagogie-vraiment-active-570285