PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Nonfiction.fr :

Accéder au site source de notre article.


"Le bilan du plan Espoir Banlieues est des plus modestes. Nous sommes très loin du "Plan Marshall" pour les banlieues évoqué pendant la campagne présidentielle de 2007. Nous sommes très loin, également, du discours de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, en février 2008, annonçant une "nouvelle politique". Les données disponibles, notamment les rapports de l’observatoire national des zones urbaines sensibles, montrent que la situation ne s’est pas améliorée dans les quartiers. Je crois que Fadela Amara a fait ce qu’elle pouvait mais elle ne pouvait pas grand-chose. Sans poids politique, avec un ministère sans administration, elle n’a pas su faire bouger le gouvernement. J’ai aussi le sentiment qu’elle n’a pas su utiliser, comme Martin Hirsch par exemple, l’arme de sa démission pour obtenir des arbitrages plus favorables. Un exemple : alors qu’elle avait travaillé sur le redécoupage des territoires d’intervention de la politique de la ville – une question technique mais centrale pour déterminer quels doivent les territoires prioritaires – François Fillon a décidé de geler toute décision sur le sujet. Elle a protesté en écrivant une lettre très dure au Premier ministre, révélée dans la presse, mais elle s’est arrêtée au milieu du gué : elle aurait pu, à ce moment

Categories: Généralités et ARF

Répondre