PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Rapport mars 2010 In LaCSE :

Accéder au site source de notre article.


Extrait
"Le CUCS est bien le lieu d’appréhension des inégalités et doit être considéré comme un lieu contractuel et comme un espace de synthèse des programmes de lutte contre les inégalités et pour la cohésion sociale. A ce titre, le PRE le concerne à travers la fonction d’accès aux services et de lutte contre les inégalités éducatives. Il existe pour l’instant peu d’incidences sur la logique du CUCS, par le fait que le PRE soit inscrit dans le CUCS, car le PRE a une logique de programme en lui-même. Dans la prochaine contractualisation de la Politique de la Ville, la question de l’articulation Politique de la Ville/ Réussite Educative est importante, autant dans la gestion coordonnée des interventions sur les quartiers populaires (lien entre les dimensions éducatives et résidentielles), que pour une approche coordonnée des différents programmes s’inscrivant dans la Politique de la Ville, soit à l’échelle des micros-territoires, soit à l’échelle centrale.

Clarifier les liens entre PRE et CUCS et ne pas le considérer uniquement comme un dispositif agrégé au contrat. De plus en plus de sites ont tendance à limiter la nature de ces relations, en établissant le PRE comme le volet éducatif du CUCS, ce qui peut comporter le risque d’embolir le PRE.

Il ne semble pas souhaitable que le PRE soit considéré comme l’ensemble du volet éducatif du CUCS (car le CUCS ne peut se limiter à la gestion de parcours individualisés) mais il serait opportun que le volet éducatif du CUCS vienne apporter des financements complémentaires et articulés (à ceux du PRE sur les parcours) sur des actions collectives résultant de l’observation de problèmes récurrents, dans le cadre d’une articulation entre l’intervention individualisée et les communautés de problèmes (problèmes communs repérés à partir de l’analyse des situations individuelles, problèmes récurrents qui font obstacle aux apprentissages, à la socialisation, au développement personnel).

Les communautés de problèmes peuvent avoir différentes entrées :
– par tranches d’âges (offre en direction des adolescents, par exemple)
– Analyse des parcours de Réussite Educative 2009/2010 74
– par genre (offre en direction des jeunes filles par exemple)
– par thème (accueil des jeunes en situation de décrochage scolaire, par exemple, ou accès la culture,..)
A certains moments, ces problèmes communs peuvent se croiser avec des
constats faits sur les territoires.

Positionner le PRE, inscrit dans le CUCS du fait de son intervention sur les territoires prioritaires et de sa vocation à lutter contre les inégalités, comme l’une des composantes du Projet Educatif Local dans sa dimension de PROJET éducatif. En effet, le PRE, ses questions, ses innovations, doit être pris en considération dans le cadre élargi des politiques éducatives et plus particulièrement du Projet éducatif Local (PEL). Ancrer le PRE dans le paysage  éducatif local suppose un leadership assuré par la collectivité locale dans le cadre d’une démarche de projet éducatif.

 Ne pas disjoindre la rationalité des individus (travaillée par le PRE) d’une part, et l’inscription de ces individus sur un territoire et dans des rapports sociaux, ainsi que l’approche globale des situations d’inégalité (travaillée par le PEL) d’autre part. Le PRE doit être considéré comme outil de veille pour améliorer l’offre de services, et pourrait tout à fait peser, par exemple sur le fonctionnement des centres de loisirs, sur la coordination des activités périscolaires ou encore sur l’offre de services en direction des adolescents. A cet égard, le PRE permettrait de mieux penser la continuité des temps de l’enfant.

De fait, le PRE doit irriguer en même temps les deux logiques du CUCS et du PEL, car la démarche du PEL élargit l’approche éducative au-delà des seuls quartiers prioritaires, notamment sur les questions de mixité sociale.
Pour sortir de la seule fonction de réparation qui vient répondre à des déficits ou à des processus discriminatoires à l’oeuvre dans l’offre publique, la remédiation du PRE doit être indissociable de l’accès aux droits des adultes et des jeunes.
On peut dire ainsi que le PRE doit se situer à la fois dans trois dimensions :la prévention, la promotion et la relation."

Répondre