PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

L’intox a été propagée via le réseau social Facebook et l’envoi de SMS. Sur le web, plusieurs médias ont parlé d’une rumeur : le Figaro.fr titrait un de ses articles « Une rumeur fait descendre des lycées dans la rue », le Parisien.fr « La rumeur Facebook pousse les lycées dans la rue ». Quant à l’article de Libération.fr intitulé « Des milliers de lycées dans la rue contre la suppression d’un mois de vacances », on pouvait y lire « Une rumeur sur la suppression de vacances a déclenché vendredi matin des manifestations lycéennes et des violences urbaines en région parisienne et dans le Nord et l’Est de la France… ».
Réforme sur les rythmes scolaires
Mais peuton parler d’une rumeur ?
Si elle en est une, elle circule depuis l’an dernier. En mai 2010, des manifestations avaient déjà eu lieu. L’origine ? Une déclaration du ministre de l’Education nationale Luc Chatel qui n’avait pas exclu l’hypothèse de réorganiser les vacances d’été.

Document(s) associé(s) :

pdf/Le_debat_est_lance.pdf

Categories: Généralités

Répondre