PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Source :

Accéder au site source de notre article.


"Dans le sillage des « éducation à … », l’éducation à la santé symbolise aujourd’hui l’amplification des sphères d’enseignement confiées à l’école et des responsabilités qui incombent aux enseignants. La hausse des prescriptions institutionnelles dans ce domaine témoigne d’un souci grandissant du ministère de l’éducation nationale d’intégrer cette dimension à celle plus générale de l’éducation à la citoyenneté (principe du « bien vivre ensemble à l’école »).

Depuis la publication de la charte d’Ottawa (1986), le concept de promotion de la santé vient trouver sa place tout naturellement à l’École selon certains, pas sans conteste selon d’autres. Le système de santé français est basé sur un système curatif et ne s’intéresse que très peu aux approches préventives. Plus centré sur les mesures d’urgence sanitaire que sur la prévention de la maladie et la promotion de la santé, notre système est encore moins investi dans la prévention collective dans les établissements scolaires.

Au croisement de la médecine et des sciences de l’éducation, l’éducation à la santé s’apparente au concept d’éducation tout au long de la vie et de la responsabilisation des individus (empowerment) envers leur état sanitaire.

Conçu en deux volets, le premier chapitre de ce dossier abordera plusieurs facettes des relations entre santé et éducation : quelle légitimité de l’École à transmettre ces savoirs ? Comment faire évoluer les comportements et les savoirs-être ? Quelle formation pour les enseignants et dans quel contexte ? Le deuxième chapitre (publié ultérieurement) portera sur la problématique des « Écoles Promotrices de Santé » ou « École en santé » et les approches globales en promotion de la santé en contexte scolaire."

Categories: Santé publique...

Répondre