PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Depuis plusieurs mois, la ville de Lomme a engagé, comme souhaité par le maire,Roger Vicot, une démarche très importante, « entrant en transition » mouvement lancé par Rob Hopkins il y a quelques années.

Les réponses à la crise écologique sont en effet  trop souvent partielles alors que c’est là une dette inestimable qui est en train de s’accumuler, non pas seulement pour les générations futures mais pour l’humanité toute entière.

La croissance spectaculaire depuis deux siècles basée sur la consommation effrénée s’est faite au détriment des ressources collectives et épuisables de notre planète et le développement des pays émergents rendent indispensable un nouveau modèle de développement.

La pression imposée par l’espèce humaine sur la terre est insoutenable alors que nous détruisons massivement nos ressources halieutiques, nous accélérons la déforestation, intensifions nos agricultures, asséchons lacs et rivières, polluons gravement et regardons tout cela de loin, peu concernés par le film de notre propre déchéance programmée.

Il faut donc tant au niveau mondial que local changer  individuellement et collectivement nos comportements et nos modes de consommation.

C’est dans cet état d’esprit que nos élus délégués à ces thématiques Vincent Dhelin et Jean Christophe Lipovac ont lancé la Transition sur la ville et organisé la semaine européenne du développement durable à travers de multiples initiatives rassemblant de nombreux acteurs déjà engagés.

L’atelier des acteurs de la Transition a ainsi réuni autour d’un temps d’échanges des habitants, associations ou des structures privées présentant leur projet en faveur du développement durable.

Ce fut le cas pour le réseau cigales finançant des projets divers ( la crèche coopérative Méli – Mélo, Talents de ferme ou Croc la Vie, fournisseurs de repas bio), l’association « les amis des jardins »déjà très impliquée et accueillie au lycée horticole de Lomme, l’Amap Lomme de Terre( formidable réussite !), le MIN de Lomme totalement investi ( merci à isabelle Cambier pour sa belle présentation), et un nouveau venu, l’association Créaphé qui souhaite construire de l’innovation à travers une communauté créative, sociale et solidaire autour du fait main.

Une autre association récente, Vivre ensemble à la Mitterie, présenta à la fin de la manifestation son projet de collecte de cartouche d’encre usagées et de collecte de timbre afin de protéger l’environnement et financer des projets en lien avec les écoles.

Tout dire serait impossible tant les initiatives foisonnent sur la ville, le défi Familles à énergie positive par exemple qui a été un beau succès, à Lomme, ce sont sept foyers qui se sont réunis dans cet objectif commun. Bilan lommois : « Ils ont dépassé  les 9.5% d’économie (NDLR : l’objectif initial était de 8%), soit plus de 8000kWh d’économisé, et 2 tonnes de CO2évitées ! », correspondant à 1186€ sur la facture d’électricité, et l’équivalent carbone de deux logements moyens (de 50m²) ! Les résultats du défi montrent que ce qui est bon pour le portefeuille des familles engagées est aussi bon pour la planète et les générations futures, en faisant évoluer nos comportements au quotidien. Le défi sera reconduit l’année prochaine.

Enfin deux ruches ont ainsi été installées sur la terrasse de l’Odyssée. Florian Descamps, apiculteur, estime à « maximum 100 000, le nombre d’abeilles qui vont coloniser ces espaces, en pleine saison (mai à juin) ». Son rôle est très important, puisqu’elle pollinise les plants jusqu’à 1 km de rayon autour de la ruche !

Le mouvement est lancé sur Lomme, la ville entre en Transition, les acteurs se mobilisent peu à peu.  L’objectif est clair : favoriser un développement social durable et améliorer la vie quotidienne des habitants.

Lire la suite : http://oliviercaremelle.unblog.fr/2015/06/07/lomme-ville-en-transition/