PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Rencontre organisée en partenariat avec AgroParisTech, Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement.

Pendant la Présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2012), la grande affaire pour « moderniser l’Etat » s’appelle RGPP, Révision Générale des Politiques Publiques. L’affichage est de moderniser l’action publique tout en « ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux ».

En 2015, tout a changé naturellement (…), et on parle depuis 2012 de MAP, Modernisation de l’Action Publique. Dans le contexte de 2011, parler de politiques publiques autrement que sous le vocable de « Révision Générale » aurait paru presque incongru. Mais au-delà des sigles (RGPP en 2011, MAP aujourd’hui), trois questions clefs méritent d’être posées :

1 – Quelles sont les limites de la pertinence d’une politique générale fondée sur la régulation budgétaire ?

2 – Peut-on agir autrement en matière de « modernisation de l’action publique (au-delà des sigles) » ? Dit autrement, s’il y a consensus pour agir, quelles pourraient être les règles d’un agir pertinent ? Et qui doit les déterminer, à quel niveau ?

3 – Comment passer de l’obligation contrôlée à l’initiative responsable pour les acteurs en charge de l’action publique ?

Jean-Yves Caullet est l’une des rares personnes en France qui peut en parler librement, avec une réflexion assise sur l’expérience vive de l’action publique.

Parce que cette expérience est fondée sur deux piliers : celui de Préfet et celui de maire d’opposition (à l’époque de son intervention) d’une petite ville, Avallon, au cœur de la Bourgogne. Et il est chargé de mission auprès de la DGME, la Direction Générale de la Modernisation de l’Etat, au coeur du lieu où la réflexion se traduit en lignes d’actions.

AgroParisTech – Engref, la grande école francophone d’ingénieurs et de managers dans le domaine du vivant et de l’environnement et L’Université ouverte des compétences inaugurent avec cet amphi débat le premier événement du cycle 2011-2012 qui sera organisé autour du Management durable de l’action publique.

Au début d’un XXIème siècle déjà bien engagé, serait-il possible d’imaginer autrement la modernisation de l’action publique ?

Lire la suite : http://www.uodc.fr/management/video/v/video/manager_des_politiques_publiques_sur_un_territoire.html