PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
SOMMAIRE
 
Introduction
? Quatre grands constats sur les mixités à l’école
? Les préconisations du Cnesco pour favoriser les mixités à l’école
– Mener une action immédiate
– Impliquer l’ensemble des acteurs
– Informer, comprendre et analyser
? La méthode Cnesco
Une fabrication collective originale de préconisations d’action publique
 
Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) a publié, le 28 mai 2015, deux rapports sur les mixités sociales et scolaire à l’école. L’un a permis de dresser un état des lieux de la mixité dans les collèges et les lycées français.
Il a mis en évidence des phénomènes de ségrégations puissants dès le collège, l’existence de ghettos scolaires ainsi que la présence de classes de niveau dans près de 50% des collèges.
L’autre rapport, développé en coordination avec le Conseil Supérieur de l’Éducation du Québec, s’est attaché à présenter des exemples de politiques ayant favorisé la mixité à l’école dans les pays de l’OCDE.
Il a, aussi, synthétisé les résultats de la recherche scientifique sur les effets nocifs des ségrégations sociales et scolaires pour les apprentissages et les attitudes des jeunes vis-à-vis de la société et, tout particulièrement de l’altérité.
Nourrie de ces états des lieux et de ces expériences étrangères, la Conférence de Comparaisons Internationales sur les mixités à l’école,
co-organisée par le Cnesco, le Conseil supérieur de l’Éducation du Québec et le CIEP les 4 et 5 juin 2015, a permis de riches échanges. Les acteurs et décideurs français de l’éducation réunis ont pu débattre et s’inspirer des politiques étrangères dans l’objectif de proposer des solutions concrètes à la question des mixités dans l’école française.
De ces débats, il en est résulté que ces mixités doivent être considérées comme plurielles, car elles recoupent des interrogations sur les mixités selon les catégories socio-professionnelles, selon les pays de naissance des élèves et de leurs parents, et selon les résultats scolaires des élèves.
Dans le texte qui suit, on résumera ces dimensions sous l’expression «mixités sociales et scolaire».
Mixités plurielles également car les travaux se sont intéressés aussi bien aux phénomènes de ségrégation entre les établissements qu’au sein des établissements.
Après avoir exposé les constats issus de ces travaux, ce document présente les préconisations du Cnesco pour une meilleure mixité à l’école, recommandations issues de ce travail collectif.