PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

AMBITION: le latin ambitia décrit littéralement les allées et venues des candidats qui briguaient les suffrages de leurs concitoyens.


Passion, vice, liés au pouvoir, aux honneurs et à l’amour propre,l’ambition se décline le plus souvent comme un désir ardent de réussite, dans l’ordre intellectuel, moral, social ou politique. L’ambition a généralement mauvaise presse et se confond avec l’arrivisme ou le carriérisme. « L’ardeur de persuader fait partie de l’ambition ", Alain, 1940.


Pour Francis Bacon, « Toute accession à une haute fonction emprunte un escalier tortueux". L’ambition peut avoir pour ressort l’exacerbation de la comparaison sociale, l’envie et la jalousie. La « société de cour" (N. Elias, 1969) par les frontières de castes et de rangs savait se protéger contre l’envie, menace pour l’ordre social. Lorsque l’on quitte la logique aristocratique pour entrer dans une société démocratique, « l’égalisation des conditions" (Tocqueville) peut engendrer des rivalités destructrices et des frustrations individuelles (mérite du vainqueur vers us honte du perdant).


La première édition des Recherches sur l’art de parvenir, par un Contemporain, a été publiée anonymement à Paris en 1868, chez Amyot éditeur. Pourtant à leur manière de grands écrivains comme La Bruyère, Vauvenargues, Retz, La Rochefoucauld, etc. ont produit des recueils d’expérience sur les ressorts de l’ambition, comme passion humaine. Pour M. Joly, 1992, « Réussir! Parvenir! [ … ] c’est la loi du combat, c’est le fatum des temps modernes".


Un dicton allemand nous dit que « chacun a son bâton de maréchal dans son sac à dos". L’école de l’élitisme républicain assurait à ses élus, une mobilité en deux ou trois .étapes. C’est-à-dire paysan-postier, postier-instituteur, instituteur-professeur … pour finir au Collège de France ou à l’Elysée, F. Dubet, 2001.


Sur le plan psychologique, en explorant la personnalité, H.A. Murray, 1938, découvre le besoin « de surmonter les obstacles, de peser sur les choses, de se contraindre à faire vite et aussi bien que possible ce qui présente une difficulté". C’est aussi le besoin « d’être approuvé et cité en exemple, de commander le respect, de rechercher les distinctions, le prestige social, les honneurs ou des emplois supérieurs».


La culture contemporaine valorise l’action, approuve l’efficacité et cultive l’individualisme. e. Lévy-Leboyer, 1971, a proposé une réhabilitation des motivations individuelles et du comportement ambitieux, sous la rubrique de la motivation au succès professionnel: « La psychologie a négligé l’étude de l’ambition, tandis qu’elle analyse longuement la motivation. L’une et l’autre servent à mobiliser l’énergie. [ … ] Pour nous, l’ambition professionnelle se confond avec l’exercice du métier, à la condition que les individus cherchent à dépasser les normes qui leur sont naturellement offertes ». Pour C.Lévy-Leboyer, 1971, le désir de se promouvoir et de réussir est lié à l’estime de soi et à la perception de l’avenir, dès l’adolescence et tout au long de la vie adulte. L’ambition professionnelle convoque des modèles sociaux étroitement corrélés aux origines socioprofessionnelles (être fils de … ). On peut avoir des raisons de ne pas se dire ou de se dire ambitieux. L’ambition professionnelle est un facteur de la mobilité inter générationnelle et de la mobilité en cours de carrière.


Les lycées « ambition réussite» qui s’inscrivent dans la continuité du plan de relance de l’éducation prioritaire (249 réseaux en 2006) font de l’orientation des élèves un des éléments au coeur du projet d’établissement pour que « ces élèves s’engagent autant qu’ailleurs dans des filières d’excellence », (note de service du 29 mars 2007).

L’expérience des conseils de classe (F. Baluteau, 1993, P.Boumard, 1997), témoigne en faveur du fait que rares sont les professeurs qui tentent de persuader les parents d’être plus ambitieux pour leurs enfants. Selon l’INSEE, 2007, les parents continuent à nourrir plus d’ambition « scolaire» pour leurs garçons que pour leurs filles. S’agissant du choix de la filière scientifique, considéré comme le choix de l’ambition scolaire « parce qu’elle est la plus rentable des filières générales sur le marché du travail et permet d’accéder aux filières d’excellence », les parents ont tendance à moins pousser leurs filles dans cette direction.


Adolescence; Bonheur; Conseil de classe; Personnalité; Projet; Promotion sociale

Categories: Le mot clef

Répondre