PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In SudOuest.fr – le 26 avril 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Pour le chercheur Georges Fotinos, spécialiste des rythmes scolaires, il était important de conserver les cinq matinées obligatoires 

Assouplissement des rythmes scolaires : " plus la coupure est longue plus la reprise de l'école est difficile"
Georges Fotinos lors de son audition au Sénat sur la réforme des rythmes scolaires. © Photo
Sénat

 

Les assouplissements de la réforme Peillon sur les rythmes scolaires, présentés vendredi par le nouveau ministre de l’Education nationale Benoît Hamon, devraient permettre de rassembler les activités périscolaires en une seule demi-journée et d’envisager un allongement de l’année scolaire au détriment des vacances. L’avis du chercheur Georges Fotinos, spécialiste du sujet.

Que vous inspirent les annonces de Benoît Hamon?

On peut cumuler le périscolaire sur une demi-journée, on peut diminuer la semaine d’une heure. Cette heure sera récupérée sur les petites vacances ce qui n’est pas un problème, car cela a déjà existé dans le passé. Sur le plan politique, on comprend que les collectivités locales peuvent être satisfaites, que cela soit de nature à diminuer les tensions. Mais pour quels progrès?

Qu’est-ce qui vous dérange?

Je vois déjà poindre un inconvénient : le périscolaire pourrait être organisé le vendredi après-midi ! Or le péri-scolaire n’étant pas obligatoire, des parents pourraient être tentés de récupérer leurs enfants dès le vendredi midi pour un week-end prolongé de deux jours et demi. Ce n’est pas bon pour l’enfant. On sait que plus la coupure est longue plus la reprise de l’école est difficile, encore plus pour les enfants qui n’ont pas de soutien à la maison !

Néanmoins, quel intérêt y trouvez-vous?

Le point intéressant est que les cinq matinées restent obligatoires.C’est le point d’ancrage qu’il fallait absolument pour éviter tout retour à la semaine de quatre jours. Cela permettra un apprentissage plus efficace parce que plus étalé. Sur quatre jours c’est trop concentré : on doit aller à l’essentiel et on oublie l’éveil, le sportif. J’ai retenu également que Benoît Hamon va faire part de mesures spécifiques pour les maternelles.J’en ignore le contenu, mais je pense que cela va dans le bon sens, que ce serait très positif de sortir d’un modèle unique maternelle/élémentaire qui n’est pas toujours très adapté.

Audition de Georges Fotinos au Sénat dans le cadre de la mission d’information sur les rythmes scolaires

Georges Fotinos, spécialiste des rythmes scolaires à l’initiative du calendrier en 7-2 (sept semaines d’école, deux semaines de vacances), a été entendu mi-janvier par les sénateurs dans le cadre de la mission d’information sur les rythmes scolaires. Voici son audition (durée une heure).

Categories: Expressions prismées

Répondre