PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly




L’attitude de l’élève est un terme introduit dans le Thésaurus européen de l’éducation, 1997.

Notion appartenant au champ de la psychologie sociale qui a fait l’objet de nombreuses définitions, G.-W. Allport, 1935.

 L’attitude est un état d’esprit ou prédisposition générale psychologique envers quelque chose, l’attitude oriente dans un certain sens toutes les interactions avec l’objet en question.

Une attitude comprend une composante affective (sentiments favorables ou défavorables), une composante cognitive (jugement, savoirs) et une composante conative (tendance d’action). l’attitude peut être conçue comme « un système régulateur des pressions sociales et des contrôles mentaux et jouer un rôle stratégique dans la réalisation des comportements", A. Barjonet, 1990.

L’attitude fondamentale concerne: « [ … ] les dispositions, les sentiments, la disposition éthique, la mentalité profonde, les convictions en tant qu’elles sont vécues, les principes agissants. Au fond, .le concept d’attitude fondamentale contient en lui toutes ces nuances », J. Quillien, 1991.

Toute attitude est caractérisée par des « attributs", unifiés dans un« champ" dont l’ensemble forme un « univers» qu’il convient de décrypter à l’aide « d’items", lesquels doivent être gradués et ne pas se chevaucher. la plupart des échelles utilisées satisfont au critère d’unidimensionnalité (une mesure unique et appropriée), G. Ferréol, 1997. 

Pour le psychologue, l’attitude se mesure à l’aide d’échelle permettant l’établissement de « profil" par exemple, le différenciateur sémantique d’Osgood. l’attitude est un « état d’esprit» une « prédisposition psychologique" issue de notre socialisation familiale et qui oriente nos interactions avec le monde plus ou moins volontairement.

Moscoviceit Durain, 1956, dégagent les caractéristiques principales des définitions proposées dans le domaine des attitudes:

 . le premier caractère est la latence de l’attitude. On reconnaît en général que les réponses à une série de 53 questions sont liées entre elles, c’est-à-dire qu’elles sont cohérentes, et l’on explique cette cohérence manifeste par l’existence d’une variable, d’un « facteur commun", qui est leur principe organisateur. l’existence d’une attitude se déduit donc de la co-variation d’un certain nombre de réponses.

 – le deuxième caractère est l’existence d’un sens des réponses dans une population donnée. Autrement dit, une attitude a un sens positif ou négatif et dans une population, on rencontre des sujets dont les réponses peuvent être classées du positif au négatif.

 

 – le troisième caractère commun à toutes les définitions, c’est qu’elles considèrent qu’il existe un rapport entre la conduite symbolique-verbale d’un sujet et sa conduite réelle, autrement dit qu’on peut passer de la définition d’une conduite à sa prédiction; l’attitude est à la fois une conduite et un segment de conduite et de ce fait, elle permet la prédiction.

 

L’attitude renvoie à un schème de pensée dominant chez un l’individu qui est à replacer dans un contexte historique et culturel. Pour Feldman et Newcomb, 1969, la définition des attitudes s’établit comme suit:  

– l’homme théoricien (Theoritical) a pour principal objectif dans la vie d’ordonner et de systématiser sa connaissance;

– l’homme économique (Economie) juge les choses principalement sur la base de leur utilité économique;

 

 – l’homme esthétique (Aesthetic) trouve de l’intérêt dans les dimensions artistiques;

 – l’homme social (Social) valorise l’altruisme, l’amour et les aspects philanthropiques de la vie;  

– l’homme politique .(political) valorise principalement le pouvoir et l’influence sur autrui;

– l’homme religieux (Religious) est mystique et tente de comprendre le cosmos dans son ensemble afin de pouvoir se situer dans sa plénitude d’être humain.

 

 Selon A. Mucchielli, 2003, l’attitude désigne « une orientation générale de la manière d’être face à certains éléments du monde. C’est l’expression dynamique d’un principe affectif profond et inconscient (ou valeur) acquis à travers lasuccession ou la répétition d’expériences de la vie. Une attitude prédispose à percevoir et agir d’une certaine manière ".

Categories: Le mot clef

Répondre