PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In clubconvictions :

Accéder au site source de notre article.


"La notion de travail est duale
Le coût du travail est un sujet dual, une problématique comprenant une réalité économique ainsi qu’un point de vue politique. C’est-à-dire en articulant le juste niveau du salaire, le travail est à la fois un coût et une rémunération. La rémunération est bénéfique, car elle produit la demande pour l’économie. Or, les coûts sont les salaires et les charges, à la fois de l’employeur et du salarié. Le raisonnement économique classique stipule que le coût du travail affecte les échanges extérieurs ; mais ce n’est en réalité pas si simple, car reste la question de la productivité.
Pour autant, il existe une autre question, y compris pour une vision de l’économie progressiste, qui est celle de l’effet du coût du travail sur l’embauche des personnes les moins productives. Il n’est pas possible d’écarter le fait que son taux haut ne permet pas le retour au travail des personnes les plus éloignées du marché de l’emploi. Même si dans les petites entreprises, ce sont le plus impactés car les échelles entre les petits salaires et les grands sont les moins importantes.
L’optimum salaire et emploi n’est pas la même selon les périodes historiques. Dans les trente glorieuses, la hausse des salaires et charges avaient moins d’impact, car les gains de productivité étaient élevés ; De plus, surtout pendant les trente glorieuses, l’inflation salariale existait fortement, mais elle poussait les entreprises à augmenter leur productivité. Nous étions dans le cadre d’une concurrence mondiale réduite, ce que nous sommes de moins en moins.
Hors, la tertiarisation a stabilisé les niveaux de productivité. De ce fait, les hausses de salaires provoquent des hausses de prix plus importantes (nous parlons alors d’une élasticité prix plus importante). Le deuxième facteur qui a changé est le cadre de la mondialisation de l’économie, qui module ce jeu de la hausse des salaires et des prix.
La part des salaires dans la valeur ajoutée dépend de la période mesurée pour l’analyse. Faisons attention dans nos raisonnements et notre sensibilité : il n’y a pas de trésor caché, les prestations sociales sont le coût du travail, et le rapport capital travail n’a pas augmenté particulièrement en France. De beaux travaux nous l’ont désormais démontré."

Categories: Généralités

Répondre