PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Se-UNSA – le 16 décembre 2013 :

Accéder au site source de notre article.


Le comité national de suivi des rythmes doit rendre un rapport d’étape au ministre. Dans une lettre à la présidente de ce comité, le SE-Unsa réaffirme ses préconisations centrées sur les équipes pédagogiques :

  • Les conseils d’école doivent être entendus

Lorsque localement la nouvelle organisation de la semaine est arrêtée, il est difficile par la suite de dépasser les oppositions pour réussir la mise en œuvre.

Le SE-Unsa rappelle le rôle de proposition des conseils d’école et demande que les Dasen invitent systématiquement les conseils d’école et les municipalités à reprendre les discussions en cas de propositions différentes.

  • Du temps pour les enseignants et les directeurs

Les enseignants et tout particulièrement les directeurs sont au cœur du fonctionnement de l’école. Il faut leur donner du temps dans la phase d’élaboration du projet comme au moment de sa mise en route.

Le SE-Unsa demande que du temps concertation soit à nouveau libéré cette année pour les écoles entrant dans la réforme en 2014 et que le mois de septembre soit allégé au maximum de remontées de projets divers, d’enquêtes et des réunions ou animations pédagogiques.

  • Information des familles par les Mairies

L’organisation de l’école est modifiée. Les horaires changent et ne sont pas nécessairement identiques chaque jour. Un nouveau temps, destiné à tous les enfants et placé sous l’égide de la municipalité, apparaît.  Autant de nouveaux repères à prendre pour les familles. Le SE-Unsa demande que les municipalités s’astreignent à réunir les familles sur l’organisation, les modalités d’inscription et les contenus des temps d’activités périscolaires.

  • L’organisation quotidienne avec les enseignants et directeurs

Au moment de la mise en route, les équipes enseignantes aident les élèves à se repérer, répondent aux questions des familles, gèrent le partage d’espaces et parfois aident à trouver des adaptations de dernière minute.

Le SE-Unsa demande que les Municipalités informent et consultent les équipes sur l’organisation quotidienne.

 

 


 

Répondre