PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Les Cahiers Pédagogiques :

Accéder au site source de notre article.


Le mythe de l’égalité républicaine, nous n’y croyons plus trop, nous savons bien que certains élèves « sont plus égaux que d’autres ». Nous ne sommes pas naïfs. Mais pour la plupart, enseignants et acteurs de l’éducation, nous pensons travailler à la promotion de tous et souhaitons souvent pouvoir « compenser » les inégalités.

Et voilà que régulièrement des études nous le rappellent : notre école non seulement ne corrige pas, mais accroit les inégalités sociales, et contribue à creuser encore plus le fossé, au-delà de trajectoires individuelles de réussite.

Dans ce dossier des Cahiers, nous voulons essayer de mieux comprendre ce phénomène, où et comment se crée et se renforce la distance des élèves vis-à-vis de contenus et modes de pensée qui leur sont étrangers, et la distance de certains parents vis-à-vis d’une école qui, au fur et à mesure de la scolarité de leurs enfants, leur semble de plus en plus étrange et lointaine.

Par exemple…

-Les contenus que vous enseignez vous posent-ils problème, trop éloignés de certains élèves qui ne peuvent pas s’y raccrocher ? Pensez-vous que les programmes devraient être revus, pas pour être moins exigeants, mais pour être moins étrangers ? Quelle place peut-on faire à d’autres contenus que ceux qui sont prescrits précisément dans les programmes, qui pourraient faire un lien avec les savoirs de la rue et de la maison, en enrichissant tous les élèves ? Quelles expériences avez-vous (ou avez-vous vu) dans ce domaine ?

-Vous sentez-vous vous-mêmes éloigné(e) ou proche de ce qu’on appelle les « cultures populaires » ? Comment ses manifestations vous apparaissent-elles et qu’en faites-vous ? En classe, et dans vos relations avec les parents de vos élèves ? Est-ce qu’il en été question dans votre formation ?

-Comment percevez-vous dans vos classes ces « déterminismes sociaux » qui jouent si fortement pour la réussite scolaire ? Seul ou en équipe, comment en parlez-vous, quels contrefeux mettez-vous en place ?

-Avez-vous des exemples de pratiques individuelles ou collectives, sur divers registres, enseignement, vie scolaire, relations aux familles, ouverture sur l’extérieur, qui vous semblent intéressantes pour lutter contre les déterminismes sociaux et faire place à tous ?

Ce sont là quelques exemples de sujets sur lesquels nous recherchons des contributions. Nous avons beaucoup à changer et mutualiser sur ces questions. Envoyez-nous en quelques lignes vos propositions de contributions, de la place où vous êtes, avec l’angle de vue qui est le vôtre : la classe, l’école ou l’établissement, l’institution, la recherche, l’étranger…

Laissez une proposition d’article sur le Cercle des Cahiers pédagogiques consacré au dossier.

ou contactez Florence Castincaud Florence.Castincaud@wanadoo.fr

Jean-Pierre Fournier jean-pierre.fournier@cahiers-pedagogiques.com

Répondre