PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

[…]

• Les filles devancent les garçons en compréhension de l’écrit dans tous les pays et économies, dans une mesure équivalant à une année de scolarité.
• Dans la plupart des pays et économies, les filles obtiennent de moins bons scores en mathématiques que les garçons ; parmi les élèves les plus performants, cet écart en faveur des garçons est même encore plus prononcé.
• L’écart de performance entre les sexes en mathématiques reflète les différences de motivation et de confiance en soi qui s’observent entre les garçons et les filles.
• La persévérance et la motivation face à l’apprentissage, ainsi que la confiance en ses propres capacités à apprendre les mathématiques, sont en général bénéfiques, aussi bien pour les garçons que pour les filles. Par conséquent, la performance des garçons comme celle des filles pâtit dans une même mesure d’un manque de motivation à apprendre et de confiance en soi.

Document(s) associé(s) :

pdf/PIF-2014-gender-international-version-FR.pdf

Répondre