PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Les jeunes descendants d’immigrés, en particulier les descendants d’immigrés africains (y compris le Maghreb), sont touchés par les difficultés d’insertion professionnelle (taux de chômage élevé, instabilité de l’emploi, etc.) qui s’expliquent notamment par : un milieu socioéconomique plus modeste ; des parcours scolaires plus difficiles, un moindre accès à l’apprentissage ; une concentration spatiale au sein de quartiers et communes cumulant les difficultés économiques et sociales des phénomènes de discrimination pour l’accès à l’emploi et au logement.

Alors que la France s’interroge sur les fractures qui traversent son mode?le de socie?te?, et que le gouvernement pre?pare des mesures visant a? favoriser la participation des habitants des quartiers prioritaires a? la citoyennete? et a? l’activite? e?conomique, il est indispensable de partir d’une analyse qui de?me?le les multiples causes des difficulte?s d’insertion e?conomique que rencontrent les « jeunes issus de l’immigration ».

Ces difficulte?s sont identifiables en matie?re d’e?ducation, d’emploi, de conditions de vie et de logement ; elles sont particulie?rement marque?es pour certaines cate?gories de population, dont les enfants ayant deux parents immigre?s, les descendants d’immigre?s d’Afrique, les garc?ons. Ces difficulte?s refle?tent d’abord la situation socioe?conomique de ces jeunes et de leurs parents, expose?s aux de?faillances de nos politiques publiques : obstacles a? l’entre?e sur le marche? du travail des jeunes et des peu qualifie?s, re?ussite scolaire tributaire de l’origine sociale, absence de fluidite? du marche? du logement, existence de discriminations. Les constats sont similaires pour les habitants des quartiers de la politique de la ville.

Qu’il s’agisse de l’e?ducation, de l’emploi ou du logement, l’analyse fait cependant apparai?tre qu’une part importante des e?carts de re?sultats avec les populations sans ascendance migratoire directe ne s’explique pas par les seuls facteurs sociode?mographiques observables. Un tel constat plaide pour que les politiques de droit commun soient comple?te?es par des politiques spe?cifiques visant a? lutter contre les ine?galite?s. C’est pourquoi France Strate?gie fera prochainement des propositions permettant d’orienter nos politiques publiques dans un sens plus favorable a? ces populations qui cumulent les difficulte?s.

Sommaire de la Note d’analyse – Jeunes issus de l’immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?

Des parcours scolaires peu favorables à l’intégration économique

Une difficile insertion sur le marché du travail, surtout pour les jeunes d’origine africaine

Concentration spatiale et conditions de logement

Niveau de vie, santé et participation à la société

Auteurs : Pierre-Yves Cusset et David Marguerit, département Société, institutions et politiques sociales ; Hélène Garner, Mohamed Harfi et Frédéric Lainé, département Travail-Emploi, France Stratégie

Lire la suite : http://www.strategie.gouv.fr/publications/jeunes-issus-de-limmigration-obstacles-insertion-economique

Graphique Note d'analyse 26
Categories: Gens du Voyage