PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Sofphied – le 22 juin 2013 :

Accéder au site source de notre article.


Les compétences envahissent le champ de l’éducation et de la formation. Les programmes, les référentiels de métiers ou de formation sont rédigés en termes de compétences. La logique des compétences (avec le désormais célèbre triptyque du savoir, du savoir-faire et du savoir-être) sous-tend également l’évaluation des acquis académiques, professionnels ou existentiels.

Comment penser la notion de compétence dans sa polysémie et la multiplicité de ses usages sociaux ? Quels en sont les enjeux pour l’école, l’éducation et la formation ? Si une distanciation critique s’impose, le philosophe peut-il rester totalement en dehors de la logique des compétences ? N’a-t-il pas également à formuler des compétences et à les promouvoir ? Et lesquelles ?
 

Ouverture – Michel Fabre, Président de la Sofphied

Usages savants et sociaux de la notion – Marie Françoise Legendre, Université de Laval, Québec

Comment peut-on être compétent ? – Bernard Rey, Université Libre de Bruxelles

Les compétences dans les enquêtes PISA – Alain Trouvé

Peut-on apprendre à vivre à l’école ? –  Didier Moreau

Compétence et éducation – Sébastien Charbonnier

De la compétence du philosophe à parler des compétences en éducation – Michel Soëtard

La notion de compétence, ses enjeux épistémologiques – Emmanuel Brassat

Categories: 3.3 Compétences

Répondre