PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In C’est à Lire – le 11 mars 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Alors là je crie hourra, bravo !!

Les éditions Talents Hauts ont encore frappé, et ils n’ont pas eu peur de braver les débats actuels sur la théorie du genre et le mariage pour tous. Et on est bien contents !

declaration_des_droits_des_filles_couverture               declaration_droits_des_garcons_couv

Voici deux albums qui énumèrent chacun 15 articles sur les droits des filles et des garçons : ces droits sont simples, ils vont à l’encontre des clichés et idées reçues sur les sexes.

decl-1-5

Par exemple, selon l’article 5 de la déclaration des droits des garçons, ils ont "le droit de ne pas savoir bricoler, planter un clou et de ne pas aimer mettre les mains dans le cambouis" ou encore l’article 10 qui stipule qu’ils ont "le droit d’être un peu timide, craintifs, pas bagarreurs et pas musclés sans se faire traiter de "femmelette".

Quant à la déclaration des droits des filles elle nous dit dans l’article 8 que celles-ci ont "le droit de s’inscrire au judo, au tir à l’arc, à la boxe, au foot, à l’escrime…" et aussi "d’être dégoutées quand on change ou qu’on mouche un bébé" dans l’article 12.

garcons_art3

Et les deux albums se terminent par l’article 15 qui affirment que les garçons et les filles ont "le droit d’aimer qui ils/elles préfèrent : garçon ou fille (ou les deux)". 

Au delà du très bon texte qui nous fait du bien en ces temps ou la fermeture d’esprit semble être tendance, les illustrations sont également très réussies ; elles soulignent efficacement le texte en étant très drôles.

Bref, un énooorme coup de coeur pour moi ! Et je tire mon chapeau à l’excellente maison d’édition Talents Hauts qui me rappelle régulièrement pourquoi j’aime vendre des livres pour la jeunesse. 

La déclaration des droits des garçons

La déclaration des droits des filles

Elisabeth Brami, Estelle Billon-Spagnol

Editions TALENTS HAUTS 

Répondre