PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Très marquée en 2015 par les attentats de janvier, la Semaine de la presse, pour son édition 2016, a choisi de se centrer sur la liberté d’expression avec cette formule clef, « ça s’apprend ! ». C’est déjà la thématique qui avait été finalement retenue, en dernière minute, pour 2015.
                                                            
Pour cette édition 2016 de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, organisée par le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi) avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec le Groupe La Poste, les inscriptions sont désormais ouvertes pour les médias qui souhaitent participer à l’événement.
 
Les inscriptions des médias sont possibles du 9 novembre au 11 décembre 2015, sur clemi.fr. Cette participation des médias (presse écrite, audiovisuelle, presse en ligne) se traduit par des contributions diverses : offre de journaux et de magazines, rencontres et débats avec les élèves, accès gratuit à leur site, réalisation d’outils pédagogiques spécifiques, etc.
 
Les inscriptions des établissements scolaires se feront du 7 janvier au 6 février 2016, sur clemi.fr. Pour accompagner les enseignants dans la réalisation de leurs projets, chaque inscrit recevra les outils pédagogiques élaborés par le Clemi pour cette nouvelle édition. Enfin, l’édition 2016 de la Semaine de la presse se déroulera du 21 au 26 mars 2016.
 
Signalons qu’alors même que cette édition 2016 se prépare, Divina Frau-Meigs, directrice du Clemi, a décidé de démissionner, s’inquiétant d’une « dilution du Clemi dans Canopé ». Elle précise les raisons de sa décision dans une lettre adressée à la ministre de l’Education nationale. « Je constate chaque jour davantage que je n’ai pas les moyens de remplir la mission de confiance qui m’a été dévolue par décret, dans le cadre de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école, et ce malgré mes requêtes et alertes réitérées. Je suis dans l’obligation de mettre fin à mon action ».
 
Le Café pédagogique ajoute qu’en démissionnant, Divina Frau-Meigs a souhaité dénoncer un Clemi qui se retrouve « réorienté […] vers l’événementiel au détriment du pédagogique. »

Lire la suite : http://savoir.actualitte.com/article/analyses/1285/la-semaine-de-la-presse-placee-sous-le-signe-de-la-liberte-d-expression

Categories: 4.2 Société