PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Ministère de l’éducation nationale – septembre 2013 :

Accéder au site source de notre article.


Préparer la mise en œuvre de la stratégie numérique présentée par le ministre de l’éducation nationale le 13 décembre 2012, notamment dans sa dimension industrielle, est l’objectif de la mission conjointe demandée à l’IGEN, à l’IGAENR, à l’inspection générale des finances (IGF) et au conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGEIET) par les ministres de l’éducation nationale, de l’économie et des finances, du redressement productif et des PME, de l’innovation et de l’économie numérique.

Il n’existe pas aujourd’hui en France de véritable filière industrielle du numérique éducatif clairement identifiée et économiquement puissante. Pourtant, de nombreux acteurs sont présents sur des segments proches et les initiatives se multiplient qui montrent l’existence d’un potentiel important. La mission a identifié une série de freins dans les domaines économique, juridique, administratif et pédagogique et examiné les leviers possibles pour accompagner efficacement les acteurs susceptibles de constituer une telle filière.

Elle formule 10 recommandations et propose 27 mesures qui devraient favoriser la structuration d’une filière industrielle et la généralisation des usages pédagogiques numériques des élèves et des professeurs, individualisés ou collectifs, dans et hors de l’établissement scolaire, en classe et en mobilité. Les mesures préconisées, qui sont de plusieurs ordres (industriel, économique, fiscal, juridique, managérial et pédagogique), appellent au renforcement des coordinations entre l’État et les collectivités locales, mais aussi entre les entreprises du secteur.

La structuration de la filière du numérique éducatif : un enjeu pédagogique et industriel – Rapport 2013-073
La structuration de la filière du numérique éducatif : un enjeu pédagogique et industriel – Rapport 2013-073 – Annexes

Répondre