PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

 

Une vieille question, si nationale. « Et d’abord, l’école n’est pour rien dans la création de la nation française », affirme d’emblée Antoine Prost. Pourtant, en France, dès lors que la société et le pouvoir politique s’interrogent sur la nation et ses troubles, c’est à l’école qu’ils posent la question de l’identité collective et de sa construction, c’est vers elle qu’ils se tournent pour rechercher les responsabilités, imaginer les solutions. Ainsi, ce livre interroge, en s’en détachant, le débat français sur l’identité nationale, classique, ambivalent et propice aux instrumentalisations.
Une réponse internationale, neuve. Dès lors, pour dépasser ces singulières ambiguïtés franco-françaises, et parce que l’école et la nation est un champ scientifique commun par-delà les frontières, cet ouvrage choisit de répondre à la (dé-)raison nationale par la comparaison internationale. Grâce à la mobilisation exceptionnelle du réseau de chercheurs de l’Institut national de recherche pédagogique (devenu Institut français de l’Éducation), de nombreux auteurs s’attachent à dépayser le cas d’école français en le confrontant à bien d’autres situations nationales, et s’efforcent de déconstruire, loin des idées reçues, ce rapport de l’école à la nation.

SOMMAIRE

Avant-propos

Introduction
Antoine Prost

Première partie – Construction et déconstruction du roman scolaire de la nation

Chapitre I – Éclairage international

L’enseignement de l’histoire et l’avenir de la nation. Le cas du Québec
Jocelyn Létourneau

L’histoire scolaire édifiante de la Suisse. Une construction complexe entre mythes, clichés et prétendue vraisemblance
Charles Heimberg

L’ambiguïté du sentiment national à l’école en Allemagne contemporaine face au souvenir de la Shoah
Peter Carrier

Escuela, Nación y Bildungsroman. El caso argentino
École, nation et Bildungsroman : le cas argentin
Pablo Pineau

L’histoire du conflit israélo-arabe dans les manuels d’histoire en Israël : entre le déni et l’acceptation
Avner Ben-Amos

Chapitre II – Écrire le roman scolaire de la nation : le cas français

L’enseignement de l’histoire nationale à l’école primaire avant la IIIe République
Annie Bruter

L’école et les deux corps de la nation en France (1900-1940)
Olivier Loubes

Vichy ou l’échec de « l’école nationale » (été 1940 – été 1944)
Rémy Handourtzel

« L’Histoire était-elle donc devenue si dangereuse ? » L’histoire dans L’école et la nation, revue du Parti communiste français, autour de 1974
Vincent Chambarlhac

L’usage de la littérature dans les apprentissages scolaires : une entrée nationale
Anne-Marie Chartier

La géographie scolaire et l’idée de nation en France au XIXe siècle
Jean-Pierre Chevalier

Deuxième partie – La « diversité », la pluralité identitaire et l’école

Chapitre III – Les articulations scolaires espagnoles

L’enseignement de l’histoire en Galice
Ramón López Facal

El currículum y los manuales escolares de historia y de geografía en la Educación Secundaria valenciana (1990-2010)
Le programme et les manuels scolaires d’histoire et de géographie dans l’enseignement secondaire valencien (1990-2010)
Rafael Valls Montés

Le curriculum de sciences sociales de la Catalogne et la construction identitaire
Montserrat Oller i Freixa

Une recherche sur l’enseignement de l’histoire et des sciences sociales dans des contextes multiculturels en Catalogne
Neus González Monfort, Joan Pages Blanch, Antoni Santisteban Fernández

Le traitement de la diversité à l’école dans l’enseignement des sciences sociales, de l’histoire et de la géographie
Antoni Santisteban Fernández

Socialisation langagière et construction des identités
Luci Nussbaum

La construcción de la identidad nacional en las escuelas de Andalucía
La construction de l’identité nationale dans les écoles d’Andalousie
Francisco F. García Pérez et F. Javier Merchán Iglesias

Chapitre IV – Le local, le régional, l’État

« Le sang de notre sang, la chair de notre chair » : l’enseignement de la nation en Bulgarie communiste
Nadège Ragaru

Langues nationales, variétés régionales et immigration. Les défis de l’école en français au Québec
Diane Vincent

L’enseignement de l’Europe au collège, imitation ou dépassement du roman national ?
Corinne Bonafoux

La question de la diversité à travers l’enseignement des questions « sensibles ». L’exemple de l’extermination de la communauté juive de Rhodes
Elli Lemonidou, Giorgos Kokkinos, Panayotis Kimourtzis

Chapitre V –  Les enjeux de la diversité à l’école

L’école et la diversité : faits et décisions
Françoise Lorcerie

Majorités fragiles, pluralisme et éducation : les leçons de l’enseignement de l’histoire au Québec
Marie Mc Andrew

Histoire nationale et multiculturalisme : l’enseignement de l’histoire afro-américaine en débat
Elizabeth Hanauer

Différences acceptables, souhaitables, intolérables
Anne-Marie Thiesse

Diversité culturelle et/ou inégalités sociales. Comment dire le Monde ?
François Audigier

Troisième partie – L’école et la dimension impériale

Chapitre VI – Des empires

L’Empire russe dans les manuels d’histoire de Russie
Korine Amacher

Dans l’ombre de l’Autre. Les avatars de la na(rra)tion historique moldave à travers les manuels scolaires, 1918-2006
Maria Neagu

Évolution des illustrations des manuels scolaires utilisés à Taïwan au temps de la colonisation japonaise
Torahiko Terada

Entre deux empires : les manuels scolaires bulgares au XXe siècle
Liliana Deyanova

École et nation dans la Hongrie d’avant 1848. Le discours national des manuels scolaires d’histoire hongroise dans un empire multiethnique
László Lajtai

L’irruption du fait national dans la mise en scène littéraire de l’école coloniale algérienne
Jean-Robert Henry

Chapitre VII – Enseignement et colonies

La mentalité impériale. Construction et déconstruction scolaire de la période coloniale à nos jours
Catherine Coquery-Vidrovitch

L’empire dans l’enseignement de l’histoire en France : de la promesse au fardeau
Françoise Lantheaume

Sous le signe du paternalisme : les politiques éducatives au Congo belge, 1908-1960
Marc Depaepe

Chapitre VIII – Les contextes post-coloniaux

L’histoire nationale algérienne à travers ses manuels scolaires d’histoire
Lydia Ait Saadi Bouras

L’école et la nation au Sénégal de 1960 à nos jours. L’histoire d’un malentendu
Amadou Fall

Place de « l’héritage impérial » dans l’enseignement de l’histoire
Laurent Wirth

Contrepoint – La question des sources
L’école et la nation dans les collections des musées européens de l’école et de l’éducation
Myriam Boyer

Postface
Philippe Joutard

Bibliographie indicative

Categories: 4.2 Société

Répondre