PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

La crise économique et sociale a favorisé un profond réexamen du fonctionnement de l’économie dans la plupart des pays du monde. L’État semble aujourd’hui incapable de faire face seul à la montée du chômage, la persistance de la pauvreté, la dégradation de l’environnement. Le fonctionnement de l’économie de marché engendre pour sa part de fortes disparités, des inégalités de développement sociales ou territoriales et l’exclusion de certaines populations. Cette situation a favorisé, un peu partout à travers le monde, l’émergence d’un autre secteur, celui de l’économie sociale et solidaire, qui apporte des solutions en (re)plaçant l’Homme au centre du développement économique et social.

Toutefois, comme l’économie, le terme d’« économie sociale et solidaire » est polysémique (voir un précédent article de BSI Economics sur le sujet). La définition et les critères d’appartenance à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) prêtent à débat et peuvent varier d’un pays à l’autre. Comme concept, l’ESS peut être appréhendée soit comme enrichissement de l’économie politique, soit comme critique et substitut à l’économie politique, soit encore comme complément à l’économie pure. On remarque une tendance générale vers une vision plus englobante de l’ESS, définie moins à travers les statuts des entités (coopératives, associations, mutuelles..) et plus comme un mode de production alternatif.

1. Définition et évolution historique du concept

L’économie sociale

L’économie solidaire

L’économie populaire

L’entrepreneuriat social

2. Comparaison internationale

Conclusion

Lire la suite : http://www.economiematin.fr/news-ess-france-developpement-marche-economie-solidaire