PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

MASTER SMEEF Spécialité« PROFESSORAT DES écoles » IUFM Nord Pas-de-Calais 2012-13 :

Accéder au site source de notre article.


Conclusion
Alors que l’égalité des genres est un sujet redevenu à la mode ces derniers temps puisqu’on a pu voir que l’Education Nationale se préoccupait de ce sujet depuis maintenant quelques années, on s’aperçoit que l’idéal de cette idée de l’égalité des genres n’est pas encore arrivé à son paroxysme.
Pour réaliser l’égalité entre les filles et les garçons, je reste convaincue qu’il faut passer par une étape où l’on reconnaît les différences qui existent pour ensuite trouver une réponse constructive à la gestion des différences.
Ce travail de recherche avait pour objectif de faire un état des lieux sur l’égalité des chances de réussite entre les filles et les garçons à l’école primaire. Je pense que ce travail a pu être mené à bien et à son terme. En effet, chacune des hypothèses émises précédemment a pu être vérifiée et validée grâce à un travail de recherche et d’observation intense.
Suite à ces observations et me destinant à une carrière de professeur des écoles, mon travail de recherche me permet de sensibiliser au comportement à adopter face à une classe mixte. J’ai pu prendre conscience de l’importance de mon attitude avec chacun des deux sexes. Suite à tout cela, je pourrai porter un regard critique sur mon enseignement au sein de la classe. J’ai à cœur de m’attacher prioritairement à la différenciation face aux difficultés propres à chacun des élèves et non à une différenciation entre les genres face à des stéréotypes véhiculés depuis des siècles et qui ne sont plus du tout au goût du jour. Je pense que la machine de l’éga lité est en marche comme on a pu le voir avec la progression spectaculaire des filles en mathématiques mais cette machine aura besoin de beaucoup de prises de conscience pour bousculer les représentations communes et dépassées. C’est en cela que ce travail de recherche et mon travail de professeur des écoles prochain serviront. Il ne faut pas oublier que c’est à l’âge de l’école maternelle que les enfants commencent à construire leur identité en tant que filles et garçons et développent leur estime de soi.
N’est -ce pas là le moment idéal pour leur faire passer le message crucial que les filles et les garçons ont la même valeur dans notre société ?
Categories: 4.2 Société

Répondre