PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Media.education.gouv.fr – le :

Accéder au site source de notre article.


• Sommaire
• Éditorial
• Un cadre de référence pour le numérique
• Les enjeux majeurs
• Les axes stratégiques
• Les programmes SI – TICe
• Présentation synthétique
• Plan numérique à l’école
• Scolarité
• Gestion des Emplois et des Ressources Humaines
• Finances – Patrimoine
• Pilotage – Décisionnel
• Sécurité numérique
• Référentiels – Urbanisation des SI
• Communication, Gouvernance
Organisation de la fonction SI
• Infrastructures – Supports techniques
• Les comités et le suivi du S3IT
• Chiffres clés
• Glossaire

 

SCHÉMA STRATÉGIQUE DÉFINITION :

Un Schéma Stratégique décrit pour une organisation, les orientations à moyen terme dans différents domaines d’intervention. Il permet de défi nir, sur une échelle de temps, les priorités pour les objectifs et les projets à réaliser.
Le Schéma Stratégique des Systèmes d’Information – TICe (S3IT) indique ainsi pour le ministère les orientations stratégiques dans le domaine du numérique, conformément à la circulaire du premier ministre du 18 septembre 1996.

 

EDITORIAL :

Notre École sera numérique.

Aujourd’hui, les outils numériques sont inscrits dans la vie quotidienne de tous les Français et particulièrement dans celle des élèves et de leurs parents : les élèves passent plus de temps devant un ordinateur que devant la télévision, plus de 90 % des foyers avec des enfants de 12 à 17 ans sont connectés à l’internet. Ces chiffres ne feront que croître et nos pratiques quotidiennes, quelles qu’elles soient, seront continuellement accompagnées et soutenues par les nouvelles technologies.

Notre École, qui pour être pleinement effi cace doit rester en phase avec l’évolution de notre société, ne saurait rester à l’écart de la marche technologique de notre civilisation.

Elle ne saurait non plus ignorer les apports spécifiques des nouvelles technologies, que ce soit pour assurer une plus grande personnalisation de l’approche pédagogique ou pour proposer à nos élèves une large ouverture culturelle.

Le système éducatif doit pouvoir compter sur son système d’information, organe vital qui permet à l’ensemble du dispositif de fonctionner et d’être piloté à tous les échelons, depuis l’administration centrale jusqu’à l’établissement.

La question ne porte donc plus aujourd’hui sur la date de cette évolution, déjà pleinement engagée : chaque jour, de nouvelles écoles, de nouveaux établissements s’équipent d’ordinateurs, de logiciels pédagogiques, de tableaux blancs interactifs ; chaque jour, des innovations pédagogiques apparaissent pour accompagner les équipes éducatives.

L’enjeu est double. Il est pédagogique, avec la recherche d’outils innovants capables de soutenir les pratiques que nous encourageons en matière de personnalisation et d’autonomie. Il est aussi organisationnel, avec un accès facilité à l’information et à nos processus de gestion.

Je suis intimement convaincu que nous devons totalement nous engager dans cette évolution. Elle est l’expression d’une École moderne et ouverte au monde.

Pour nous aider à aller dans cette direction, le Ministère de l’Éducation nationale dispose, depuis 2000, d’un Schéma stratégique des systèmes et des technologies de l’information et de la communication, qui trace les grands axes structurants en ce domaine. Cette visibilité a permis de mener des projets de grande ampleur à leur terme, qu’il s’agisse du développement du numérique dans les enseignements, des outils de gestion, liés à la scolarité ou aux ressources humaines en lien avec les cadres de cohérence du système d’information de l’enseignement supérieur.

Ce nouveau Schéma met particulièrement l’accent sur le développement des usages numériques dans les pratiques pédagogiques, dans le soutien aux politiques éducatives et dans les processus de gestion et de pilotage. Ces axes, essentiels pour soutenir l’ambition de notre École, seront déclinés chaque année à travers une feuille de route qui permettra à chaque acteur du système éducatif de prendre conscience de l’avancement de cette modernisation.

Je serai évidemment le premier à veiller au suivi de ces chantiers inscrits dans ce nouveau S3IT.

Le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Luc Chatel
 

Répondre