PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
La Bibliothèque nationale de France vient de lancer un site baptisé Passerelle(s) dédié à la culture générale autour des métiers, des réalisations et des savoir-faire de la construction. Cette initiative inédite a été conduite avec l’appui du CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics) et de la Fondation BTP PLUS.
 
Conçu en premier lieu pour les apprentis du bâtiment et des travaux publics, cette interface permet de rapprocher l’univers professionnel de la construction et celui de la culture. Il s’agit ainsi d’offrir aux futurs professionnels du secteur, mais également à un plus large public, un nouvel outil de culture générale « contextualisé », accessible et dynamique.
 
Fédérant les métiers du bâtiment et des travaux publics, Passerelle(s) est un site de culture générale qui témoigne de la place des métiers dans l’histoire de la construction à travers quelque 70 édifices phares classés par grandes périodes. Il est destiné aux apprentis du BTP, ainsi qu’à tous ceux qui s’intéressent à la construction et à l’architecture, dans le cadre d’une approche interdisciplinaire.
À travers Passerelle(s), on découvre à quel point l’histoire du bâti se confond avec l’histoire de l’humanité, mais aussi combien les métiers du bâtiment et des travaux publics sont riches de savoir-faire et de culture. Celles et ceux qui les exercent peuvent être fiers de s’inscrire dans cette histoire et de contribuer à l’écrire.
 
Proposant de multiples contenus pour la période allant de la Renaissance à la fin du XIXe siècle, le site sera complété au cours de l’année 2016 par l’Antiquité et le Moyen Âge et progressivement par le XXe siècle.
 
De son côté, le CCCA-BTP souhaitait renforcer l’accès des apprentis à la culture générale, en inscrivant les métiers actuels du BTP dans l’Histoire, tout en offrant un support pédagogique aux formateurs et aux professionnels du BTP.
 
Avec Passerelle(s), l’ambition du réseau est de développer auprès des jeunes l’attractivité des métiers du BTP, mais aussi le sentiment d’appartenance et de fierté à la longue tradition de la construction à travers les siècles.
 
La BnF développe depuis plusieurs années des projets dans le cadre de son programme de diversification des publics. Outre les 3,5 millions de documents accessibles via sa bibliothèque numérique Gallica, la BnF propose également des ressources en ligne à vocation pédagogique majoritairement destinées à un public d’enseignant.
 
Avec Passerelle(s), la BnF souhaite permettre à de nouveaux publics d’accéder à son offre culturelle et à ses outils de médiation, concrétisant ainsi sa volonté de mettre ses collections à disposition du plus grand nombre.
 
Quant à la Fondation BTP PLUS, sous l’égide de la Fondation de France, elle a pour vocation de soutenir des projets innovants favorisant la promotion sociale des jeunes qui se forment dans les métiers du BTP. Elle a été tout naturellement à l’initiative de ce projet, créateur d’un outil de médiation et de formation culturelle, utilisant des technologies de pointe, à même de séduire les jeunes publics. La Fondation s’est engagée à sa réalisation, dans le cadre d’un partenariat concrétisé par une subvention attribuée à la BnF.
 
Pour un apprenti du BTP du XXIe siècle, cette démarche, qui lie enseignement général et enseignement professionnel, invite à s’appuyer sur le passé pour mieux interroger le présent. Par exemple, des thèmes essentiels aujourd’hui, comme la prévention des risques professionnels et la sécurité au travail, le développement durable et l’éco-construction, pourront être mis en perspective.
 
Dans le réseau de l’apprentissage BTP, animé par le CCCA-BTP, Passerelle(s) sera exploité et animé par tous les formateurs de l’enseignement général (mathématiques, sciences, français, histoire et géographie). Le site sera à la fois une source d’information et de documentation, mais aussi un réel outil pédagogique, permettant d’établir des liens interdisciplinaires. Les formateurs de l’enseignement professionnel y trouveront aussi des réponses aux nouvelles pratiques d’un secteur en pleine mutation technologique, numérique et environnementale.
 
Sept entrées principales pour construire des passerelles entre les différents champs de connaissances :

• CONSTRUCTIONS : 70 constructions phares classées par grandes périodes et présentées comme un mini site, pour découvrir les édifices et les métiers qui ont contribué à sa construction, et les replacer dans leur contexte historique, social et culturel, grâce à une frise chronologique interactive et commentée.

• MÉTIERS : carreleur, charpentier, couvreur, maçon, menuisier, métallier, peintre, plâtrier… Passerelle(s) invite à entrer dans les métiers, leur histoire, leur iconographie, leur savoir-faire, mais aussi dans l’expertise de ceux qui l’exercent aujourd’hui.

• PROMENADES : des promenades sonores pour une découverte thématique des différents bâtiments (la première est consacrée aux coupoles).

• CARTE : une carte pour géolocaliser les édifices d’une ville, d’une région ou d’un autre pays, avec une possibilité de tri par famille, métier, matériau ou période.

• REPÈRES : un glossaire et des fiches de références sur les matériaux et les techniques.

• ATELIER : un atelier pour apprendre en se divertissant permettra prochainement au visiteur de construire son exposition ou son diaporama à partir des ressources du site ou de suivre des parcours pédagogiques.

• RECHERCHE : un moteur de recherche propose un accès rapide aux ressources (vidéos, images, croquis, plans, photographies, animations, textes, dossiers…) et permet notamment de trier les réponses en fonction d’un métier.