PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Résumé

Avec 27 000 jeunes décrocheurs du système éducatif en 2011, soit 9 % des jeunes de 18 à 24 ans, les Pays de la Loire sont en deçà de la cible européenne fixée à 10 % à l’horizon 2020. Toutefois, le nombre interpelle, d’autant plus que l’insertion professionnelle des jeunes non diplômés devient de plus en plus difficile. À caractéristiques égales, le sexe du jeune, le niveau de diplôme et l’activité de ses parents sont les facteurs les plus déterminants du décrochage. La prévention doit porter sur les territoires de formation des jeunes qui peuvent être différents de leur territoire de vie après l’abandon de leurs études. L’observation des profils des familles d’enfants de 6 à 16 ans permet ainsi de mieux appréhender les enjeux territoriaux du décrochage à l’horizon de dix ans. Aussi, les villes-centres des agglomérations, et parfois leur périphérie éloignée, seraient des zones à surveiller en raison du volume et des différences sociales de leur population. Les territoires ruraux de la Sarthe et la Mayenne apparaissent, quant à eux, particulièrement marqués par les risques de décrochage.

Sommaire

Encadré

Lire la suite : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=3&ref_id=21806#sommaire