PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

La FGPEP prend acte avec satisfaction des annonces de Monsieur Manuel Valls, Premier Ministre, dans le cadre de l’examen de la réforme territoriale, concernant la reconduction en 2015-2016 du fond d’amorçage et la nécessité pour en bénéficier qu’un Projet Educatif Territorial (PEDT) soit signé.

Pour la Fédération Générale des PEP, la pérennisation des financements d’Etat devrait permettre de dépasser la situation hétérogène actuelle de mise en place des nouveaux rythmes scolaires, afin de généraliser le plus rapidement possible pour tous les élèves des temps éducatifs périscolaires gratuits, de qualité et articulés aux contenus d’enseignement.
 
L’enjeu est de gagner collectivement en lisibilité et d’assurer un accès de tous à ces temps éducatifs, afin de concourir à la réussite éducative des élèves. La FGPEP soutient la proposition présentée par l’Association des Maires de France (AMF) de créer un groupe de travail avec l’Etat. Elle demande la participation des associations nationales impliquées dans la mise en place des Temps d’activités périscolaires et des PEDT. Ce groupe de travail doit permettre à court terme d’aller vers une évaluation précise de la mise en place des PEDT pour orienter et cibler des aides spécifiques aux communes les plus en difficulté (communes rurales…), tout en établissant une feuille de route partagée entre l’ensemble des partenaires.
 
La Fédération Générale des PEP sera vigilante et force de proposition afin que tous les enfants, y compris à besoins éducatifs particuliers, soient accompagnés sur l’ensemble des temps éducatifs. Elle s’appuiera sur son guide d’élaboration et d’évaluation des PEDT pour contribuer à leur mise en œuvre en associant l’ensemble des acteurs éducatifs, en lien étroit avec les collectivités locales.