PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Enseignement Catholique :

Accéder au site source de notre article.


La re?forme des rythmes scolaires, dont le ministre de l’Éducation nationale a fait l’un des axes forts de la politique de « refondation de l’e?cole », soule?ve de nombreux proble?mes d’application qui conduisent les diffe?rents responsables et partenaires de l’e?cole a? s’interroger sur son principe et son opportunite?.

Aujourd’hui, bien qu’il soit favorable a? une nouvelle organisation du temps scolaire, l’enseignement catholique est traverse? par les me?mes doutes et les me?mes interrogations.

Les e?tablissements prive?s associe?s a? l’État par contrat ne sont pas re?glementairement tenus par le de?cret sur les rythmes qui ne vise que les e?coles publiques. Ne?anmoins, une re?flexion de fond associant chefs d’e?tablissements, enseignants, gestionnaires et parents d’e?le?ves a e?te? mene?e ces dernie?res semaines pour de?terminer les conditions dans lesquelles les e?tablissements catholiques d’enseignement pouvaient s’inscrire volontairement dans la de?marche initie?e.

Malgre? leur bonne volonte? et leur souhait de s’engager re?solument dans la re?forme, les responsables de l’enseignement catholique ne peuvent que pointer les difficulte?s re?elles qui pe?sent sur sa mise en œuvre, et en particulier sur son financement.

En de?pit d’un dialogue re?gulier et serein avec le gouvernement, les conditions de mise en place du projet dans les e?tablissements prive?s n’ont pu, a? ce jour, e?tre clarifie?es : il est regrettable que l’absence de cadre de re?fe?rence pour les e?tablissements prive?s associe?s entrave la bonne application d’une politique publique importante pour l’avenir de l’e?cole et la re?ussite de tous les e?le?ves.

Dans ce contexte, l’enseignement catholique invite les e?quipes e?ducatives et les chefs d’e?tablissement a? rechercher les modalite?s d’un partenariat constructif avec les collectivite?s locales, et a? faire le meilleur usage de leur liberte? et de leur capacite? d’innovation, en cohe?rence avec les projets e?ducatifs des e?coles, avec pour souci premier l’inte?re?t de l’e?le?ve et de la communaute? e?ducative.

Répondre