PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Ouest France – le 10 octobre 2013 :

Accéder au site source de notre article.


La première rencontre du comité de suivi a eu lieu afin d’effectuer un point d’étape sur les nouveaux rythmes scolaires depuis la rentrée scolaire à Rennes. Les inquiétudes concernent surtout les classes de maternelles.

À Rennes, la première rencontre du comité de suivi a eu lieu afin d’effectuer un point d’étape sur les nouveaux rythmes scolaires depuis la rentrée scolaire. Les inquiétudes concernent surtout les classes de maternelles.

L’observation la plus courante : la fatigue des enfants. « Au bout d’un mois, les enfants sont fatigués, c’est normal, même sans les nouveaux rythmes, tempère Gwenaële Hamon, adjointe à l’Education et à la jeunesse. On nous invite à regarder de plus près ce qui se passe précisément en maternelle. Les rythmes de la famille sont aussi nouveaux. Notamment avec cette traditionnelle veillée du mardi soir qui est encore dans les pratiques. »

De même que l’organisation des siestes pose question aujourd’hui. « En zones urbaines sensibles (ZUS), 12 écoles expérimentent de nouveaux dispositifs. Pour les enfants qui déjeunent en extérieur, les parents peuvent les ramener à l’école à 13 h 30 afin qu’ils fassent la sieste avec les autres élèves. Les fratries pourront aussi réintégrer le temps du midi. »

Un mois supplémentaire de réflexion, d’observation et d’expérimentation a été décidé.

Répondre