PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In L’Expresso – le Café Pédagogique – le 7 mai 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Président de l’Association des maires ruraux de France, Vanik Berberian demande dans Le Monde du temps pour appliquer la réforme. Il critique la position des enseignants. 

"La réforme des rythmes scolaires est une nécessité", affirme Vanik Berberian. " Il ne faut pas s’arrêter à des réactions de récupération politique comme celle des « gilets jaunes » qui ne sont pas dignes de l’enjeu. La majorité des élus ont conscience qu’il faut travailler et tenir ce projet. Toutefois, ils doivent également gérer le principe de réalité qui se pose à tous et nous avons demandé au ministre qu’il donne encore du temps aux collectivités pour mettre en place cette réforme, car les conditions ne sont pas les mêmes partout". 

Parmi les difficultés que rencontrent les maires, V Berberian cite le manque de personnel compétent , de locaux voire d’argent. Pour lui, les enseignants " doivent être associés à la mise en place des temps périscolaire, mais ils doivent également cesser de raisonner en fonction de leur confort personnel. Aujourd’hui, les enseignants pétris de certitudes ne supportent pas qu’une suggestion soit apportée à leur projet pédagogique". 

Article du Monde

Les maires inquiets

 

Répondre