PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Direction de la communication – le 18 avril 2013 :

Accéder au site source de notre article.


Méthodologie : cette enquête concerne l’ensemble des parents ayant des enfants scolarisés à Arcueil, en école maternelle ou en école élémentaire.

Un questionnaire papier a été distribué avec le concours des enseignants par l’intermédiaire du carnet de correspondance de l’enfant et devait être restitué à l’école dans un délai de 15 jours.

Sur le questionnaire papier était mentionnée la possibilité de répondre à cette enquête sur le site Internet de la ville : 68 questionnaires ont été complétés par ce biais.

Les parents n’avaient pas reçu de consigne particulière pour remplir le questionnaire, sinon de remplir un questionnaire par enfant scolarisé.

Cette consigne a été globalement bien suivie.

Les questionnaires ont ensuite été saisis par des agents de la mairie.

Effectifs : 1193 questionnaires ont été reçus, soit l’équivalent d’un peu plus de 63% du nombre d’enfants scolarisés (1890) ou 82% des foyers concernés (1450). Nous tenons à remercier vivement d’enfants scolarisés (1890) ou 82% des foyers concernés (1450).

Nous tenons à remercier vivement l’ensemble des parents pour cette participation et leur implication.

Traitement : On remarque de très nombreux questionnaires n’ayant été complétés que partiellement (« Sans réponse »).

Lorsque pour une question donnée le taux de «sans réponse» est bas (moins de 5%), il est mentionné mais n’est pas pris en compte dans l’analyse des réponses. Cela peut par exemple être lié à une absence de réponse à une question ou à une erreur de saisie.

Si à l’inverse le taux de sans réponse est important, il apparaît dans les graphiques. Il est toutefois difficile de déterminer si les répondants :

• Sont nombreux à avoir ignoré cette question

• Ont mal interprété l’enchaînement des questions et pensent qu’ils ne sont pas concernés en fonction de leur réponse à la question précédente

• Manifestent de cette manière leur désapprobation en refusant de répondre à la question.

 

Répondre