PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Seine-Saint-Denis le département – le 5 septembre 2013 :

Accéder au site source de notre article.


Stéphane Troussel a accompagné les élèves de 6ème des collèges Jean-Baptiste Clément à Dugny et Pierre Curie à Bondy pour leur première rentrée au collège, un grand moment dans leur scolarité !

L’éducation au cœur des priorités du Département

 1 Entretenir, rénover, construire

Un bâti scolaire entretenu et modernisé au service de la réussite éducative

Le Conseil général entretient les collèges en réalisant des travaux de rénovation et de maintenance tout au long de l’année et plus particulièrement pendant les vacances scolaires. Cet été, 102 collèges étaient ainsi en chantier.

En 2013, 58,8 millions consacrés aux travaux dans les collèges  !

Une démarche respectueuse de l’environnement
Engagé en faveur du développement durable, le Conseil général investit dans des travaux d’économies d’énergies (installation de panneaux solaires ou création de toitures végétalisées, travaux d’isolation et d’étanchéité) et aménage de nouveaux espaces verts dans les collèges.

Le Plan Exceptionnel d’Investissement de 723 M€
Voté en octobre 2010 par l’assemblée départementale, il continue de changer le visage des collèges de la Seine-Saint-Denis.
3 collèges ont déjà été reconstruits
2 gymnases, 1 cuisine centrale et 1 internat livrés en 2013
• 12 collèges, dont 5 nouveaux établissements livrés à la rentrée 2014
• 2 collèges rénovés pour la rentrée 2015
• 4 collèges à l’étude pour leur réhabilitation ou leur reconstruction.

 2 Un plan numérique

Intégrer les outils numériques dans les tous les collèges

Le Conseil général poursuit l’acquisition de matériel informatique, de travaux de câblage et de déploiement du très haut débit.

D’ici 2015, le Département aura installé 1 000 tableaux numériques interactifs (TNI) et un ordinateur pour 4 élèves. Pour identifier les besoins, le Conseil général a mené une enquête sur les usages du numérique, en collaboration avec l’académie de Créteil et l’université Paris 13.

En expérimentation dans les collèges  : le webdocumentaire sur l’orientation « Cité Orientée » ou l’utilisation d’imprimantes 3D…

Odyssée jeunes
Ce programme d’aide à la réalisation de voyages scolaires, partenariat entre le Conseil général et la Fondation BNPParibas, a permis 597 voyages scolaires.

 3 La pause-déjeuner

Faire de cette pause un moment de détente et d’équilibre

Le Conseil général modernise les cuisines et investit dans des équipements de qualité tout en favorisant la mise en place de commissions de menus dans les collèges.

Pour en faire un temps de convivialité et de détente, le Département soutient les activités lors de la pause-déjeuner.

 4 Les actions du Projet éducatif départemental

Contribuer à la réussite scolaire et personnelle de l’ensemble des collégiens

Adopté en 2012, le Projet éducatif départemental recense les activités éducatives qui élargissent les connaissances et favorisent l’épanouissement des collégiens : « Culture et art au collège », « Odyssée jeunes », parcours archélogie… il prévoit également des actions de sensibilisation : lutte contre le sexisme, prévention des violences à l’école, éducation à l’environnement… et des activités sportives (golf, sports nautiques, jeux des collèges).

IN SITU et CAC
Des parcours artistiques et culturels mis en place par le Conseil général depuis quatre ans dans les établissements : près de 300 parcours chaque année, comprenant environ 20 heures d’atelier avec un artiste ou un chercheur, 10 heures de sorties et 10 heures d’échanges et d’analyse.

 5 Les partenariats avec la communauté éducative

Associer tous les acteurs éducatifs du territoire

Les parents, acteurs de la scolarité de leurs enfants, sont associées à la vie du collège par des rencontres régulières et la transmission d’informations sur les dispositifs éducatifs déployés. Dans les nouveaux collèges, une « maison des parents » leur sera dédiée.

Les parcours éducatifs portés par le Conseil général sont élaborés en partenariat avec l’Education nationale et en concertation avec la communauté éducative et notamment les enseignants.

Zéro collégien exclu dans la rue
Pour lutter contre le décrochage scolaire, le Conseil général a initié en 2010 le dispositif ACTE « Accompagnement des collégiens temporairement exclus ». Grâce au partenariat mené entre le Département, l’Éducation nationale, les villes et les associations locales, les jeunes en difficulté sont pris en charge par une équipe pédagogique solide et qualifiée et retrouvent ainsi rapidement le chemin du collège.

 En chiffres

68 624 élèves accueillis à la rentrée dans les collèges publics du Département.

78 dispositifs éducatifs initiés par le Département.

1 collège numérique pilote (choisi par le Ministère de l’Éducation nationale, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et des Consignations).

104 collégiens élus au Conseil Général des Collégiens.

18 M€ de travaux de moyennes et grosses réparations (TMGR) réalisés dans les collèges en 2013.

 Les aides du Conseil général

Le Conseil général poursuit ses aides en faveur des familles.

Remise d’une calculatrice adaptée aux programmes des 4 années de collège à chaque élève de 6e.

Avec le coupon restauration, le prix de la cantine scolaire pour les collégiens est réduit de 31 % à 95 % en fonction du quotient familial calculé par la Caf.

Remboursement de 25 à 50 % de la carte Imagine R pour tous les collégiens boursiers ou non boursiers, selon les conditions d’attribution détaillées sur le site internet du Conseil général, rubrique « collèges ».

Categories: 4.4 Départements

Répondre