PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Ministère de l’Education Nationale :

Accéder au site source de notre article.


Il est 8h15 à Bouchemaine, la journée de classe commence dans un quart d’heure pour les élèves de l’école du Petit-Vivier. Rafaël, trois ans, et ses deux grands frères montent dans la voiture avec leur maman, direction l’école. Bouchemaine, près d’Angers (49), fait partie des 4000 communes qui ont adopté les nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013.

Devant la grille de l’école, Rafaël croise Théa, six ans : en classe de CP, elle aussi fait partie des 298 élèves de l’établissement. Dans le bâtiment aux murs colorés de dessins, il suit le même chemin que sa camarade. Sa classe, qui réunit les maternelles des petites et moyennes sections, est juste à côté de celle des CP/CE1 où se rend Théa. Comme tous les matins, les élèves laissent leurs blousons sur le porte-manteau et déposent leurs boîtes à goûter près de la porte. Puis les maîtresses et les assistantes d’éducation maternelle (ATSEM : agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) font entrer leurs élèves dans un joyeux bavardage : la classe peut commencer !

Répondre