PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Dans les établissements scolaires, l’usage de mesures sécuritaires (restriction et contrôle des entrées, détecteurs de métaux…) n’est pas toujours adapté.

Dans le climat français postattentats, la question de la prévention de la violence à l’école se réduit, une fois de plus, à la question de la protection des établissements scolaires, comme si la violence en milieu scolaire était une violence d’intrusion. La question ressurgit à chacun des faits divers qui alimentent la chronique : ne vaudrait-il pas mieux refermer les écoles sur elles-mêmes, y mettre tous les moyens techniques de protection, de la vidéosurveillance aux détecteurs de métaux, voire fouiller les cartables ?

La tentation sécuritaire

La recherche évaluative internationale est à cet égard très claire. En ce qui concerne les détecteurs de métaux, non seulement c’est inefficace, mais cela augmente la violence en raison du ressentiment des élèves qui s’estiment injustement soupçonnés, surtout lorsqu’on ajoute la fouille des cartables.

Lire la suite : http://www.scienceshumaines.com/violences-scolaires-faut-il-bunkeriser-l-ecole_fr_35789.html