PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
La Fédération Générale des PEP et l’association réseau Prisme ont organisé les 9 et 10 juillet derniers leur 2ème Université d’Été dans les locaux du Service Formation Audit Conseil et Études des PEP.
 
La thématique de cette Université d’été faisait écho à l’ajout du concept d’école inclusive dans l’article 1 de la Loi de Refondation de l’École : "L’éducation inclusive pour tous, sortir de l’indifférence aux différences".
 
Pour traiter de cette problématique, l’UE a regroupé aussi bien des chercheurs français et internationaux, des responsables associatifs, des usagers (parents…), des professionnels issus de l’éducation nationale (inspecteurs généraux, IEN, enseignants…) et des collectivités.
 
La conférence introductive  de l’Université d’été réalisée par Jean Louis AUDUC a mis en exergue les enjeux de l’éducation pour lutter contre la multiplicité des fractures actuelles : sociales, générationnelles, scolaires, … Lutter aujourd’hui contre l’ensemble de ces fractures passe par l’émergence d’une éducation exigeante qui bouleverse ses habitudes; "l’enjeu c’est l’espérance".
 
Jean Pierre DELAUBIER a notamment mis en avant l’importance des rites comme facteur d’inclusion dans une société qui se base sur le bien-être de tous les enfants en favorisant le développement des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire.
 
Il est apparu que le concept d’éducation inclusive est un défi majeur pour l’organisation et le fonctionnement des systèmes éducatifs et un élément essentiel de la formation professionnelle des enseignants et des animateurs du secteur péri et extra-scolaire.
 
Les participants se sont ensuite attachés à expliciter le lien entre le territoire et la notion d’éducation inclusive. Les Projets Éducatifs Territoriaux sont un levier au service de l’éducation inclusive tout en luttant contre la marchandisation des temps éducatifs et en évitant la création d’inégalités territoriales.
 
Jean-Pierre VILLAIN, président de la FG PEP a insisté sur le lien entre éducation inclusive et PEdT, véritable changement de perspective dans les relations institutions / individus. Une éducation refondée nous ferait passer d’une centration sur les structures spécifiques qui a beaucoup apporté dans la période précédente à une éducation centrée sur l’individu et son parcours afin de faire face aux vulnérabilités émergentes. 
 
C’est cette vision que la FG PEP défend dans son guide méthodologique de création des Projets Éducatifs territoriaux qu’elle a présenté pour discussions et débats. Ce guide qui sortira début septembre dans sa version définitive explicite et complète la circulaire sur les P.Ed.T du 20 mars 2013 pour permettre aux élus et techniciens des collectivités de mettre en place cet outil au service d’une cohérence territoriale entre les temps éducatifs en lien avec la réforme des rythmes scolaires.
 
Dans le même temps, l’association réseau Prisme a présenté son projet de Charte de l’éducation partagée qui vise la création d’une "doctrine" idéologique vers une éducation et une prise en charge globale de l’enfant.
 
Cette charte sera retravaillée à partir de septembre 2013 par un groupe restreint pour une présentation début 2014.
Categories: UNIVERSITES D'ETE

Répondre