PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
Le ministère de l’Education nationale, en partenariat avec l’A.N.R., la C.D.E.F.I. et la C.P.U., organise les 31 mars et 1er avril 2016 les Journées nationales de l’Innovation pédagogique dans l’Enseignement supérieur.
 
Le but de cet événement est de réussir à mobiliser tous les acteurs, décideurs et praticiens, autour d’un enjeu unique : inventer un enseignement supérieur du XXIème siècle qui réponde à l’évolution des publics étudiants et intègre les apports du numérique. Dans un communiqué, le ministère précise les grandes orientations de ces journées.
 
« La transformation des pratiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur français est l’un des enjeux et défis à relever pour maintenir sa capacité à assurer sa fonction et ses missions. Les attentes et les besoins des publics étudiants évoluent et se diversifient, tant en formation initiale que continue, dans la perspective d’une formation tout au long de la vie.
 
La révolution numérique redéfinit de nouveaux rapports au savoir et à la formation. Elle implique des évolutions importantes dans la manière d’enseigner et d’apprendre. L’enjeu est d’inventer un enseignement supérieur du XXIe siècle qui propose des pédagogies actives, qui intègre les apports du numérique et qui s’appuie sur la recherche.
 
De nombreuses expériences existent déjà sur le terrain
 
Dans les écoles et les universités, des enseignants et enseignants-chercheurs, des équipes pédagogiques réinventent leur façon d’enseigner, expérimentent de nouveaux dispositifs, interrogent leur pédagogie et l’adaptent pour la réussite de leurs étudiants.
 
Des équipes de direction définissent des stratégies et donnent des moyens pour accompagner, soutenir et valoriser ces initiatives. Des appels à projets font émerger, au niveau local ou national, des dispositifs particulièrement novateurs. Ces actions sont les signes d’une dynamique profonde de transformation de l’enseignement supérieur qui doit être amplifiée, accompagnée et reconnue.
 
Ces journées ont vocation à constituer un repère annuel pour marquer les évolutions des pratiques et des politiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur. Elles visent à faire progresser les conditions de développement et de diffusion de l’innovation pédagogique, en rassemblant des acteurs de niveaux de responsabilité et de champs d’action différents, en croisant les regards, en partageant les expériences et les analyses, en valorisant les initiatives, en interrogeant tant les pratiques pédagogiques que les politiques. Elles s’inscrivent dans une visée prospective pour explorer les innovations du futur, s’appuyant notamment sur le numérique.
 
Ces journées s’adressent à la fois aux gouvernances, aux enseignants et enseignants-chercheurs, aux responsables de formation, aux porteurs de projets innovants, notamment IDEFI et IDEFI-N, aux responsables et membres de structures d’appui, aux représentants étudiants.
 
Organisée par la D.G.E.S.I.P., en partenariat avec l’A.N.R., la C.P.U. et la C.D.E.F.I., la première édition des journées JIPES aura lieu le 31 mars et 1er avril 2016 à Paris. 
 
Programme prévisionnel
 
La première journée interrogera les conditions, en particulier institutionnelles et politiques, de l’innovation pédagogique, de l’idée à sa mise en œuvre, et les conditions du passage à l’échelle, des initiatives pionnières à une transformation systémique durable. Elle sera l’occasion de la remise du prix PEPS (Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur) par Thierry Mandon.
 
La seconde journée se centrera sur les réponses que peut apporter l’innovation pédagogique face aux grands enjeux de l’enseignement supérieur, en particulier l’évolution et la diversification des publics.
»