PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

 

La dévolution se fonde sur le désir – ce que Freinet nommait «l’élan vital » –, cette pulsion de questionner, de rechercher, de découvrir, de savoir, d’agir, de créer qui anime l’enfant. Et plus l’enfant s’implique et plus ce désir s’accroît ! C’est dans la construction du savoir à partir de l’apport de l’enfant (récits, textes, questionnements, recherches, objets, œuvres…) transformé ou non par la classe coopérative que résident les fondements de la dévolution, cette part du maître indispensable pour un autre rapport au savoir.

« Mettez vos actes de tous les jours en harmonie avec vos idées : apprenez à vos enfants dans votre famille, à vos élèves en classe, à se gouverner eux-mêmes, à prendre des responsabilités et à s’émanciper ; entraînez-les à s’exprimer totalement, à parler et à écrire, à critiquer et à voir juste ; donnez-leur la joie du travail désiré et voulu. » (Célestin Freinet)
Quelle satisfaction pour l’enseignant, l’éducateur, cette harmonie ! 
 
Ce numéro rassemble des réflexions de praticiens et de nombreux témoignages qui mettent en œuvre d’autres pratiques pédagogiques.

Bonne lecture 

Le cahier central de huit pages couleur réalisé par le secteur Arts et  CréAtions de l’ICEM propose comme dossier :

« Lignes d’expression » 

Feuilleter le numéro en ligne 

L’éditorial