PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Esf Editeurs – le 14 mars 2013 :

Accéder au site source de notre article.


Enseigner pour émanciper, émanciper pour apprendre

 

En matière éducative, on trouve facilement mais séparément des discours philosophiques, des analyses scientifiques et des outils pour l’action…Or, voilà que Jacques Cornet et Noëlle De Smet nous proposent un ouvrage où ces trois discours sont étroitement et remarquablement tressés.

Avec une cohérence exemplaire, les auteurs nous offrent, en effet, un véritable « manuel » de pédagogie pour une éducation authentiquement émancipatrice.

Ils expliquent précisément ce que veut dire « émanciper » et comment il est possible, dans une classe, de travailler de manière coopérative afin que chaque élève puisse apprendre, se dégager de toute forme de fatalité et se construire comme « sujet libre ».

 

Chacune des thématiques de ce livre est introduite par une situation concrète, précisément décrite et analysée. Le lecteur est ainsi plongé dans l’école, face à de « vrais » élèves, confronté aux choix décisifs que l’enseignant doit faire pour dépasser un conflit, trouver un moyen de mobiliser les élèves sur des savoirs complexes, organiser des activités d’apprentissage efficaces… À partir de là sont mobilisées des données issues aussi bien des recherches universitaires que des propositions des pédagogues. Et c’est ainsi que le lecteur construit, en cheminant avec les auteurs, de vrais savoirs professionnels nouveaux.

Ce livre devient alors un outil de formation individuelle et collective, aussi bien pour la formation initiale que continue. Un outil pour que les enseignants s’émancipent eux-mêmes par leur travail commun et contribuent ainsi, de mieux en mieux et de plus en plus, à l’émancipation de leurs élèves.

Philippe Meirieu

 

  • Sommaire

1. Se défaire de ses postures et des illusions

Situation-problème pour interpeller : que faire avec la différence ?

Exploitation et théorisation : reconnaître la personne et exiger le travail

Prolongements : chercher le sujet derrière l’étiquette

L’apport de la pédagogie institutionnelle : organiser les déplacements


2. Susciter le désir d’apprendre

Récit mobilisateur : que faire avec le corps qui change ?

Exploitation et théorisation : esquiver l’affrontement et soutenir le désir d’apprendre

Prolongements : alimenter le feu du désir

L’apport de la pédagogie institutionnelle : tendre des pièges à désir

 

3. Élever l’élève à sa dignité

Situation-problème pour interpeller : que faire avec les gifles ?

Exploitation et théorisation : reconnaître l’autorité des parents et résister aux idées reçues

Prolongements : délivrer de la honte par l’action collective

L’apport de la pédagogie institutionnelle : libérer les positions

 

4. Faire sens

Exercice pour expliciter : que me disaient mes parents quand… ?

Exploitation et théorisation : vivre des activités et en parler

Prolongements : bricoler du sens par l’échange

Prolongements pour la formation des maîtres : pratiquer une réflexivité critique généralisée

L’apport de la pédagogie institutionnelle : vivre et parler pour de vrai

 

5. Élaborer l’autorité

Situation-problème pour interpeller : que faire avec Anissa ?

Exploitation et théorisation : permettre d’exister et de créer

Prolongements : intégrer, intéresser, mobiliser

Trois moteurs d’action : les relations, les stratégies et les valeurs

L’apport de la pédagogie institutionnelle : une orientation et des filets pour exister et insister

 

6. Construire le savoir

Récits mobilisateurs : identifier les principes didactiques communs

Exploitation et théorisation : pressentir et chercher

L’apport de la pédagogie institutionnelle : entraîner des postures

 

Pour finir ou pour commencer

Pédagogie du projet

Étude de cas

Se décentrer à partir de trois cas à résoudre

Comprendre l’autre à partir de trois cas à résoudre

Répondre