PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

8e journée du refus de l’échec scolaire

Mercredi 23 septembre sera la journée du refus de l’échec scolaire. Cette manifestation, portée depuis 8 ans par l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) est l’occasion de mettre l’accent sur les actions qui créent du lien entre les différents acteurs de l’éducation, au sein de la société civile comme de l’institution. Et si la société aidait l’école, plutôt que l’inverse ? s’interroge Ouest-France. « Il faut toujours pousser pour qu’il y ait des réformes structurelles, mais il ne faut plus attendre, il faut agir localement » Or, « beaucoup de gens veulent s’engager dans l’éducation », dit-il, estimant que « tout le monde doit être légitime à intervenir. Qu’on arrête de faire des frontières : les citoyens, les associations, d’éducation populaire mais aussi sportives, les clubs de football ou de théâtre, les entreprises… »  
N’hésitez pas à visiter le site www.refusechecscolaire.org qui recense les actions organisées à l’occasion de cette journée.

Quelques initiatives glanées dans la presse montre que cette volonté d’engagement n’est pas un vain mot. Par exemple ce café-famille pour parler de l’éducation des ados aux Sables d’Olonne annoncé également dans Ouest-France, ou le formidable dynamisme de ce groupe de jeunes du quartier du Mirail à Toulouse, mobilisés depuis 8 mois pour l’éducation et l’emploi. Grâce à eux, des partenariats locaux ont été signés dans le cadre de la charte nationale Entreprises et Quartiers, par exemple avec Airbus et Bouygues Énergie et Services, pour encourager les stages et l’alternance. Un bel engagement à découvrir dans Toul Emploi.

Lire la suite : http://www.cahiers-pedagogiques.com/Revue-de-presse-du-lundi-21-septembre-2015