PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Ministère de l’Education Nationale – le 9 avril 2013 :

Accéder au site source de notre article.


La journée nationale de la réussite éducative réunira, le 15 mai en Sorbonne, les acteurs qui travaillent chaque jour dans les territoires à la mise en place des politiques de réussite éducative. Elle est co-organisée par le ministère délégué à la réussite éducative et le ministère délégué à la Ville.

Un moment clé pour de nouvelles perspectives de la politique de réussite éducative

La journée nationale de la réussite éducative vise à favoriser la cohérence et la synergie entre tous les acteurs (professionnels de l’éducation nationale, professionnels de la ville, acteurs associatifs, élus, parents d’élèves), à ancrer les actions de réussite éducative dans les territoires, à impulser des approches nouvelles. Cette journée offre un temps de réflexion et de mise en avant des bonnes pratiques. Elle se terminera avec des propositions qui permettront de construire dans une plus grande homogénéité territoriale les projets de réussite éducative.

Ces propositions font suite à l’état des lieux des initiatives développées sur le terrain, mené grâce à la collaboration de tous les représentants de la réussite éducative réunis en comité de pilotage.

En savoir plus sur le comité de pilotage de la Journée nationale de la réussite éducative

Le programme de la journée nationale de la réussite éducative

La journée nationale de la réussite éducative doit permettre à l’éducation nationale de mieux faire connaître et de coordonner les initiatives développées sur le terrain en faveur de la réussite éducative de tous les élèves. Elle fait intervenir, au cours de tables-rondes et d’ateliers thématiques, des représentants et acteurs de la réussite éducative.

Programme sous réserve de changement

8h – Accueil des participants

Discours d’ouverture du recteur François Weil, de George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative

10h-12h30 – Deux tables rondes en plénière 

  • "Dynamique territoriale et réussite éducative"
    Intervenants : Agnès van Zanten (sociologue), Frédéric Bourthoumieu (président de l’Association nationale des acteurs de la réussite éducative – ANARE), Jacques Donzelot (sociologue) et Claude Dilain (sénateur de Seine-Saint-Denis)
  • "Réussite éducative : quels enjeux pour les familles ?"
    Intervenants : François Dubet (sociologue), Jacqueline Costa Lascoux (juriste-psychosociologue), Pierre-Yves Madignier, (président d’ATD Quart Monde) et Jean-Paul Delahaye (directeur général de l’enseignement scolaire)

12h30-13h45 – Déjeuner

14h-15h45 – Sept ateliers thématiques

  • "Vers une nouvelle conception du décrochage : la persévérance scolaire"
Le décrochage scolaire, processus qui mène chaque année de nombreux jeunes à sortir du système scolaire sans diplôme et sans qualification, est aujourd’hui au cœur des difficultés que rencontre l’institution scolaire. Cet atelier a vocation à réfléchir à de nouvelles manières d’aborder ce phénomène, notamment à travers la mise en place d’actions et de partenariats nécessaires à la prévention du décrochage ou encore les possibilités offertes aux élèves d’une deuxième chance au sein du système scolaire.
Intervenants : Guillaume Balas (président du groupe socialiste à la région Ile-de-France), Claude Bisson-Vaivre (inspecteur général de l’éducation nationale), Frédéric Bourthoumieu (président de l’Association nationale des acteurs de la réussite éducative – ANARE), Laurence Girard (directrice générale de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances -Acsé)
  • "École et familles : vers une nouvelle alliance ?"
  •  

Les relations entre l’institution scolaire et les familles sont au cœur du parcours de l’élève en tant qu’elles constituent une continuité et une cohérence entre sa vie à et hors l’École. Ces relations ne sont pas toujours simples à construire, tant pour les professionnels de l’Éducation nationale que pour les familles.
Une réflexion sera ainsi menée sur la nécessité d’ouvrir l’École aux familles – sur les formes et les modalités que cela peut prendre – mais aussi de leur donner toute leur place dans la scolarité de leurs enfants, dans un principe de co-éducation.

Intervenants : Jacqueline Costa Lascoux (juriste-psychosociologue), Christian Philip (recteur de Montpellier), Bruno Masurel (responsable du réseau École d’ATD Quart Monde), Julie Sommaruga (député des Hauts-de-Seine)

  • "Quelle place pour le bien-être à l’École ?"
La question du bien-être à l’École est au cœur de plusieurs enjeux pour le système scolaire et éducatif : évolution pédagogique, organisation spatiale et temporelle de l’École, attitude et liens de l’École avec les acteurs de son environnement (enseignants, élèves, parents, acteurs de terrain, etc.).
Cet atelier se donne pour ambition de travailler sur le bien-être comme nouvel enjeu pour l’institution scolaire.

Intervenants : Michel Lussault (directeur de l’Institut français d’éducation), Cécile Blanchard (chargée de mission FCPE), Colette Gissot (adjointe au maire de Caen)

  • "Quels outils pour faire vivre le partenariat des acteurs de la réussite éducative ?"
La réussite éducative et les projets qui y sont associés ne sont pas toujours connus ou visibles. C’est pourquoi cet atelier se donne pour objectifs, à travers la réflexion sur les outils et les procédures de communication et d’information à mettre en œuvre, non seulement de créer une véritable synergie entre les différents acteurs, mais aussi de construire une culture commune de la réussite éducative. Quelle forme doivent prendre ces outils ? Quelles conditions réunir pour la mise en place d’un projet de réussite éducative ?

Intervenants : Dominique Raulin (expert, consultant international en pédagogie), Hervé Carrère (sous-préfet du Val-de-Marne), Pierre Moya (inspecteur général de l’éducation nationale)

  •  "Quelle évaluation pour la réussite éducative ?"
Les projets de réussite éducative sont à ce jour des dispositifs très évalués, mais cette évaluation n’est pas homogène sur le territoire national car elle est à la fois diverse dans sa forme et multiple dans ses critères. Tout l’enjeu de l’atelier est de réfléchir à la mise en place d’une évaluation partagée entre les différents acteurs de la réussite éducative tant par la création d’indicateurs communs que par la mutualisation des enquêtes.
L’impact de la réussite éducative se mesure au-delà des seuls résultats scolaires, comme sur les questions de climat scolaire ou encore de relations de confiance entre l’École et les familles.

Intervenants : Catherine Moisan (directrice de la Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance – DEPP), Aimée Dubos (préfète déléguée à l’égalité des chances du Rhône), Jean-Claude Emin (ancien sous directeur de la DEEP), Daniel Frandji (sociologue)

  • "Quel accompagnement à la scolarité ?"
L’accompagnement à la scolarité implique de très nombreux acteurs, dont l’objectif est de permettre aux élèves en difficulté de retrouver le chemin de la réussite. Le volontarisme de tous ces acteurs constitue une ressource rare et précieuse, mais qui pourrait encore gagner en efficacité.
Cet atelier vise ainsi à déterminer comment donner davantage de cohérence à tous ces dispositifs, valoriser et faciliter l’implication des familles d’élèves en difficulté mais aussi à débattre des réponses institutionnelles à apporter aux problèmes soulevés.

Intervenants : Anne Armand (inspecteur général de l’éducation nationale), Mathieu Hanotin (député de Seine-Saint-Denis), Jean-Luc Villin (trésorier de l’Association nationale des acteurs de la réussite éducative – ANARE)

  • "Pratiques artistiques, culturelles et sportives : quelle réussite individuelle et collective ?"

Les activités culturelles et sportives, mises en place dans la grande majorité des écoles et établissements, ne sont pas toujours valorisées comme participant d’une démarche éducative globale.
C’est pourquoi cet atelier à vocation à déterminer en quoi ces activités permettent notamment de construire un lien entre les différents temps de l’enfant et d’articuler un travail individuel sur l’estime de soi d’une part et collectif à travers la pratique en groupe ou en équipe d’autre part.

Intervenants : Vincent Maestracci (inspecteur général de l’éducation nationale), Patrick Kanner (président du conseil général du Nord), Sylvie Freyermuth (chef d’établissement à Nancy), Jacques Bertrand de Reboul (sous-préfet ville des Hauts-de-Seine)

16h15-16h45 – Restitution des ateliers

16h45-17h15 – Daniel Picouly : un autre regard ?

17h15 – Discours de clôture

Répondre