PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Terra Nova :

Accéder au site source de notre article.


La jeunesse est, en France, peu autonome. Elle dépend plus qu’ailleurs des solidarités familiales, que les pouvoirs publics encouragent, non seulement pour la vie étudiante mais également pour les premières années de vie active, anormalement marquées par le chômage, la précarité, des revenus modestes. Or le soutien familial est un facteur important d’inégalités et ne peut garantir une réelle émancipation en direction de la jeunesse. Le rapport que publie Terra Nova, coordonné par Guillaume Allègre, Alain Marceau* et Maud Arnov*, propose un renversement de perspective au profit d’une politique d’autonomie des jeunes. Il contient notamment deux mesures fortes : un « capital formation » garantissant un revenu universel de soutien à la vie étudiante et une allocation d’insertion pour les jeunes primo-demandeurs d’emploi, aujourd’hui sans ressource

Répondre