PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In IFE (Institut Français de l’Education) – 2012 :

Accéder au site source de notre article.


Auteur(s) :  LENOIR Marianne

Date de soutenance :  2012

Thèse délivrée par :  Université Lumière-Lyon 2

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l’éducation

Sous la direction de :  François BALUTEAU

Jury de thèse :  Zaffran, Joël ; Combaz, Gilles ; Baluteau, François ; Mougniotte, Alain

  « L’objectif principal de ce travail est de comparer les représentations des professeurs et des élèves concernant le bien-être de l’élève au collège.Le bien-être au collège peut se définir selon quatre dimensions : le bien-être physique, le bien-être relationnel, le bien-être psychologique et le bien-être pédagogique. Pour réaliser ce travail, des indicateurs de bien-être ont été recherchés à l’aide d’entretien semi-directifs pour les professeurs et de groupes focus pour les élèves. Ces indicateurs ont permis la construction d’un questionnaire qui a été distribué aux élèves et aux professeurs de Saône et Loire. Les principales données recueillies à l’aide du questionnaire montrent l’importance du bien-être relationnel pour les élèves et les professeurs. Pour les élèves, ce sont essentiellement leurs pairs qui interviennent dans leur bien-être. L’attitude des professeurs et le dialogue qui peut s’instaurer avec les élèves est également important.Les rythmes scolaires ont également été pointés comme primordiaux dans le bien-être au collège.Les parents ont un rôle dans le bien-être et devraient pouvoir participer encore plus à la vie du collège. Le bien-être pédagogique est surtout mis en exergue par les professeurs comme bénéfique au bien-être.Quelques préconisations ont pu être suggérées pour améliorer le bien-être de l’élève au collège. »

Répondre